Les homéopathes se révoltent contre Boiron !

Lyon n’est pas la capitale de la France, ni de la physique quantique, ni de la chimie organique. Mais Lyon est la capitale mondiale de … l’homéopathie. Effectivement, le géant « pharmaceutique » mondial, qui distribue 80 % des « remèdes homéopathiques », les Laboratoires Boiron y sont implantés depuis 1969.

Pas étonnant donc que la presse locale s’y intéresse… Et en particulier le magazine « Lyon Capitale », dont voici la Une du mois :

Lyon Capitale novembre 2013

 

Quand j’ai vu cela, dans les rues de Lyon, j’ai cru à un canular, à une caméra caché, à une invasion d’alien, ou à une faille dans le continuum espace-temps. Mais non. Une enquête exclusive sur les rapports de plus en plus tendus entre Boiron, et les homéopathes. Que je me suis procuré bien sûr !

Petits rappels sur l’homéopathie

Avant de commencer, il me faut faire un bref rappel sur l’homéopathie.

Cette pratique se base sur 3 principes :

  • Le principe de « similitude » : Ce qui provoque des symptômes… guérit les mêmes symptômes : En latin, ça rend plutôt bien ; Similia similibus curentur
  • Le principe de « l’individualisation » du traitement : Peu importe la maladie, ce qui est important, c’est le patient, tous ses symptômes, toutes ses spécificités qui doivent être prises en compte pour la mise au point du traitement.
  • Les « dilutions infinitésimales » : évidemment, soigner avec ce qui rend malade, pourquoi pas, mais encore faut-il que ça ne tue pas davantage. Donc il faut diluer beaucoup pour ne pas retrouver les effets délétères.

Le premier principe est assez surprenant. L’exemple souvent cité par les homéopathes est la quinine, médicament de choix contre le paludisme et les fièvres au cours du XVIIIe  et du XIXe siècle (les grands principes de l’homéopathie datant du début de ce siècle) : en cas de surdosage de ce médicament, un des effets est l’apparition d’une fièvre : DONC une substance qui donne de la fièvre peut soigner la fièvre. Joli sophisme selon moi.

Le second principe me semble raisonnable. Encore faut-il que les symptômes mesurés soient pertinents. Une des questions qu’un de mes proches a eu lors de son rendez-vous chez un homéopathe portait sur l’aspect de son cérumen, et je reste assez…sceptique sur son intérêt.

Le troisième principe est une des conséquences du premier : pour éviter d’aggraver les symptômes en les traitant avec des substances qui donnent les mêmes symptômes, il faut les diluer. Les diluer… beaucoup. Et c’est là qu’intervient un corollaire du principe de dilution : plus on dilue, plus ça marche. 1 CH signifie dilué 100 fois. 2 CH signifie qu’on a dilué 100 fois un produit déjà 1 CH. Soit dilué 10000 fois. etc… avec les puissances de 10, c’est plus clair  :

  • 1 CH = Dilué 102 fois
  • 2 CH = Dilué 104 fois
  • 12 CH = Dilué 1024 fois
  • etc…

Là, il faut se rappeler d’une chose : Dans 100 g de sucre par exemple, il y a environ 1023 molécules de sucre. Donc lorsqu’on dilue une solution de concentration 100 g par litre à plus de 12 CH, il n’y a statistiquement plus du tout de produits dans la solution.

Les homéopathes le savent bien. Mais si cela marche, d’après eux, c’est que lors des dilutions, le fait d’agiter fortement la solution (de la « dynamiser« ) permet de transférer les propriétés de la substance à l’eau qui l’entoure. Si la présentation finale ne contient plus d’espèces chimiques, elle a néanmoins gardé en mémoire sa présence, et est donc quand même efficace. Oui, je sais, c’est tiré par les cheveux, c’est absurde, c’est… faux, mais c’est ce qui fait le succès de l’industrie de l’homéopathie.

Quand je dis que c’est faux, c’est que l’état de la science actuelle permet d’affirmer que :

  • La « dynamisation », c’est-à-dire la mémoire du solvant de la substance, ne repose sur aucune preuve ou début de soupçon de preuve scientifique.
  • Aucune étude sérieuse n’a permis d’établir un quelconque effet (autre que placebo) des produits homéopathiques.

Ah, pour comprendre comment cette industrie s’y prend pour préparer les remèdes homéopathiques, rien n’est mieux que cette superbe vidéo, du « pharmachien » : (La voilà : http://www.lepharmachien.com/recettes-pour-faire-votre-propre-homeopathie-a-la-maison/ )

Ah, aussi : l’oscillococcinum, le remède homéopathique le plus vendu, le plus rentable, est vendu à la dilution 200 CH, c’est-à-dire dilué 10400 fois. C’est comme si vous aviez perdu un atome dans tout l’univers. Euh, non, ça c’est 40 CH. En fait, 10400 fois, c’est juste complètement absurde.

Et l’article, alors ?

Quand on lit cet article, sans être initié aux pratiques des homéopathes, on a un peu l’impression de tomber dans un autre monde, où « unicistes » et « complexistes » s’opposent, où les arguments anti-homéopathie sont utilisés pour obtenir l’autorisation de mise sur le marché des remèdes homéopathiques, où personne, et tout le monde à la fois est dupe.

Mais avec un peu de pugnacité, on finit par comprendre ce qui agite le milieu des homéopathes.

Le problème des autorisations de mise sur le marché

Les homéopathes sont censés pouvoir utiliser quelques 5000 spécialités différentes, à diverses dilutions. Le problème, c’est qu’il faut déposer un dossier pour l’obtention de l’autorisation de mise sur le marché pour chacune d’entre elle (et que les règles ont changé ces dernières années, ce qui impose de re-déposer un dossier pour chaque substance). Et cela coûte cher. Du coup, Boiron se concentre sur les remèdes les plus courants. Vous savez, les arnica montana, les oscillococcinum, stodal, ou autre mercurius solubilis. Un peu plus de 1000 spécialités. Mais les médecins homéopathes, eux, veulent avoir accès à la totalité des spécialités, au nom même du second grand principe de l’homéopathie, qui impose de s’adapter à l’ensemble des symptômes, de la personnalité, du patient. Je ne résiste pas au plaisir de rajouter que certaines spécialités ne sont pas disponibles en France, comme Carcinosinum, qui dérive d’extrait de biopsie de tumeurs du sein.

« Boiron, c’est le MacDo de l’homéopathie » (dixit un homéopathe)

Boiron ne veut plus produire certaines spécialités, qui ne se vendaient qu’à quelques centaines d’unité par an, et pour lesquelles les sommes engagées pour obtenir l’autorisation sont trop importantes pour une quelconque rentabilité. Le problème, c’est que les homéopathes peuvent les fabriquer, mais n’ont pas le droit de les vendre. Et Boiron, en situation de quasi-monopole ne laisse pas vraiment place à des concurrents en France. Les homéopathes doivent donc se fournir à l’étranger, ou faire leurs propres préparations. (Enfin, « doivent ». Compte tenu de ces histoires de dilutions, s’ils prenaient les petites billes de sucre, juste en écrivant le nom du remède dessus, ça marcherait « aussi bien » qu’en s’embêtant avec la dynamisation de Korsakov !!). En réduisant l’offre, les Laboratoires Boiron sont accusés de nuire à la véritable homéopathie. Ils se défenden justement en rappelant qu’ils ne sont pas une entreprise caritative, ce qui a le don d’irriter profondément les médecins homéopathes, forcément totalement désintéressés par l’argent…

Uniciste vs Complexiste

Mais Boiron va plus loin dans la trahison homéopathique. Franchissant allègrement une seconde fois la ligne rouge du principe d' »individualisation », l’entreprise propose de plus en plus des remèdes « tout-en-un » : Sedatif PC contient 6 spécialités différentes, Stodal en contient 9, etc… D’après l’école « pluraliste », ou « complexiste » (fomenté de toute pièce par les laboratoires Boiron d’après leurs adversaires), c’est efficace, et ça permet un accès plus direct aux remèdes homéopathiques. (C’est donc plus rentable pour les fabricants, tout le monde n’allant pas consulter un médecin homéopathe dès qu’il a un rhume). Les médecins homéopathes, les vrais, les durs, se réclament de la vraie école de l’homéopathie, l’école uniciste. Celle qui respecte le principe de l’individualisation. A chaque patient son propre cocktail de remèdes homéopathiques. Ces médecins, déjà trahis par Boiron qui réduit son offre par soucis de rentabilité, crient au scandale lorsqu’ils se rendent compte qu’une nouvelle génération d’homéopathes, formés PAR les laboratoires Boiron, arrive, et transgresse les principes fondamentaux de la discipline.

Bon, tout ça me fait plutôt rigoler. Sauf que si on transpose cette problématique (du rôle de l’industrie pharmaceutique) depuis l’homéopathie vers la médecine occidentale classique, je suis sûr qu’on retrouve les mêmes conflits…

 L’astuce des laboratoires Boiron pour les autorisations de mise sur le marché

Pour obtenir le précieux sésame d’autorisation de mise sur le marché (AMM), nul besoin de prouver l’efficacité du remède : il faut « juste » qu’il ne soit pas nocif. Et là, Boiron a un argument de choix : à partir de la dilution 12 CH, il n’y a plus une seule substance dans le produit final, DONC c’est forcément inoffensif ! Si si, c’est bien l’argumentaire de l’industriel. Oui, c’est bien l’argument INVERSE que sur l’efficacité de ces mêmes préparations (troisième principe de l’homéopathie, il faut suivre). Heureusement qu’il n’y a pas d’homéopathes à l’agence européenne des médicaments, ils auraient pu faire des difficultés ! 

Bref, Boiron essaie d’obtenir une AMM pour tous les remèdes homéopathiques, à partir du moment que leurs dilutions égalent ou dépassent 12 CH. De quoi satisfaire un peu plus les médecins homéopathes, et à coup sûr, de gagner plus d’argent. Affaire à suivre.

 

Ah, au fait, autres affaires à suivre : Boiron subit actuellement 2 procédures (des « Class Action » pour être plus précis) pour publicité mensongère par des associations canadiennes. Après en avoir perdue une aux USA. Avec l’arrivée des « Class Action » en France, faudrait peut-être qu’on s’y mette aussi, non ?

About Mr Pourquoi

Ce blog est né il y a quelques années du désir de parler des sciences, de toutes les sciences, depuis les plus insignifiants phénomènes qu’on peut rencontrer dans la vie courante, jusqu’aux sujets de recherche les plus pointus, particulièrement en chimie, et pharmaceutique.

Je suis agrégé de chimie, docteur en chimie organique, et actuellement prof en lycée en France, et aussi, (et surtout ! ) un père heureux d’une famille (très) nombreuse.

This entry was posted in actualité, humeur, Non classé, santé. Bookmark the permalink.

167 Responses to Les homéopathes se révoltent contre Boiron !

  1. sham says:

    « Avec l’arrivée des “Class Action” en France, faudrait peut-être qu’on s’y mette aussi, non ? » je pense que tu peux compter sur pas mal de monde pour ça 🙂

  2. Wood says:

    C’est drôle comme l’homéopathie c’est encore plus fort que l’alchimie : au lieu de faire de l’or avec du plomb, il font de l’argent avec rien.

    • graczyk says:

      ce rien vient d’un ignorant à 300 % , je ne suis pas docteur , je me soigne par automédication avec l’homéopathie et n’ayant aucun intérêt avec mes dires , j’affirme que l’homéopathie marche très bien si le remède est bien choisi et c’est dommage pour moi qui je ne peux me procurer du 200 CH en France .
      Le problème avec Boiron il néglige la qualité des produits pour la fabrication des remèdes et il détruit l’homéopathie mais heureusement pour moi je commande en Allemagne ou en Suisse qualité vrais .

      • OLIVIER says:

        « je me soigne par automédication avec l’homéopathie et n’ayant aucun intérêt avec mes dires , j’affirme que l’homéopathie marche très bien si le remède est bien choisi »

        De quoi êtes vous malade ?

        • Moj says:

          J ai trois questions différentes à propos de l homéopathie:
          1) absence des règles chez une jeune femme depuis 4 mois (pas de grossesse)
          2) incontinence urinaire, chaque 1 heure au toilette.
          3)inflammation de la prostate (prostatitie chronique.
          Quel remède homéopathique pour chaque cas?
          Merci d’avance

          • Mr Pourquoi says:

            C’est une blague ?
            1. Vous n’avez rien lu ici : ce n’est pas un forum sur l’homéopathie ! Je suis en train de dire que l’homéopathie, ça ne marche pas plus que des petites boules de sucres !
            2. Vous parlez de symptomes qui sont importants, et qui peuvent etre liés à 10 000 maladies différentes ! si vous avez un doute sur votre santé ou celle de vos proches, allez consultez un médecin.

          • Jom says:

            1) Endometria 100CH
            2) Urethra 2CH (faut bien que vous goûtiez un peu au principe actif quand même, bande d’ondinistes)
            3) Prostatitis 42CH
            Aussi, un petit tour à Lourdes et 3 Ave Maria pour la route. Cétonjamé.

            (Normalement, vous devriez déjà sentir les effets bénéfique de la médecine douce là)

    • DELEPINE says:

      Faire de l’argent ? je ne pense pas……
      avec rien ? certaine que non….
      écrire pour le plaisir, c’est relaxant, je comprends.
      Quand on ne maitrise pas un domaine, je vous conseille d’éviter de vous répandre en arguments fallacieux , faussement débonnaires. Les résultats en homéopathie sont spectaculaires. Des personnes , des animaux sont soulagés, à mon humble avis, cela suffit à justifier l’existence de ce type de remède.
      Je ne pense pas que le Pr Montagnier soit parti en Chine pour jouer les apprentis sorciers.Clairement, il a mis ses espoirs dans ce domaine, en reprenant les travaux du chercheur Benveniste, qui s’est suicidé, je pense suite aux encouragements suscités par son travail.
      Arrêtez de critiquer bêtement, instruisez vous, …. c’est meilleur pour la santé.
      Cordialement. Sylvie

      • OLIVIER says:

        Montagnier est financé par un JAPONAIS, pas un chinois,
        qui dit que la pensée modifie les cristaux de glace, et
        qu il suffirait que tout me monde prie pour dépolluer les océans.

        Genial. Mt Montagnier qui veut SA découverte a lui, pas un truc partagé a 2 , devrait prendre sa retraite. Rien n est pire qu un
        ex scientifique brillant qui déraille, (a la Linus Pauling et sa cure de vitamine C)

        • chrisoceanes says:

          cher Monsieur Les affirmations de mr Montagnier sont étayés par des expèriences( toutes furent validées)
          Ce n’est pas parce que l’on n’est pas aller sur Mars que la planète n’existe pas, ce n’est pas parce que l’on ne comprend pas le chinois, qu’ils ne parlent pas

          • Mr Pourquoi says:

            « toutes furent validées »… Source ? Aucune expérience sur l’homéopathie qui donne des résultats positifs autres que placebo n’a jamais été validée. Maintenant, je clos les commentaires. Merci à toutes et à tous.

    • chaise says:

      Comme quoi l’humour ne dispense pas de l’ignorance la plus complète .. ! Condamné à l’euthanasie pour une maladie de lyme , mon cheval a été sauvé par l’homeopathie ( et j’ai des dizaines d’autres exemples aussi spectaculaires )

  3. superjem says:

    Malgré un apriori qui était très négatif, chez moi l’homéopathie fonctionne. Vous penserez vraiment par vous même quand la connaissance deviendra votre propre expérience.

    • Mr Pourquoi says:

      Mais si ça fonctionne chez vous, c’est très bien, sans ironie aucune ! Continuez, évidemment. Je ne suis pas là pour juger de votre pratique, et encore moins si elle vous va. Maintenant, chez moi, ça ne fonctionne pas. Et chez les scientifiques qui ont tenté d’étudier la question, non plus, à part le magnifique effet placebo qui accompagne cette pratique (effet à étudier, à prendre en compte !!). Je ne comprends pas votre seconde phrase. Ou alors elle est très très creuse.

      • superjem says:

        Merci pour votre réponse. Je vais clarifier ma dernière phrase : Nous avons tous tendance à aller puiser la vérité dans les informations des autres, mais pas n’importe qui, ceux qui «font autorité» bien sûr. Il y a peu, pour connaître la vérité, on s’en référait aux clergés, de nos jours, aux scientifiques. On change de décors et les dogmes continus de diriger nos vies. Pourtant, l’Histoire des sciences met en évidence le fait que toute théorie est un jour remis en question se révélant incomplète, au pire totalement fausse. La réalité ne se limite pas à ce que perçoivent nos 5 sens et nos appareils de mesures. Les conclusions que l’on peut retirer de cela est que d’une part il n’existe pas de vérité absolue et que d’autre part l’expérience directe est la seule chose qui puisse nous faire progresser. Je trouve juste triste et dommageable de rester prisonnier de ses schémas mentaux d’autant plus lorsqu’ils sont infusés par d’autre.

        • Mr Pourquoi says:

          Comment dire… Vous avez une image faussée de l’histoire des sciences. Je n’ai ni le temps, ni le courage de développer, veuillez m’en excuser. Et une chose ne pourra pas être contredite : lorsque des études sur des dizaines de milliers de patients mettent en évidence qu’il n’y a pas d’effets autre que l’effet placebo, aucune révolution scientifique ne pourra le remettre en question. Même si on me donne des raisons tout à fait valables de croire en les principes de l’homéopathie, les données statistiques (et elles sont nombreuses !) qui montrent l’absence d’effet resteront l’élément principal de mon avis sur l’intérêt, ou non, de cette voie « thérapeutique ».

          • Krit says:

            superjem, tu reproches à la science ce qu’elle n’a jamais prétendu être. Aucune science ne prétend être parfaite et définitive.
            Un modèle définitif et qu’on ne peut remettre en cause n’est justement pas un modèle scientifique.
            La science avance justement petit à petit en améliorant ses modèles en tenant compte de nouvelles découvertes.

          • mahel says:

            En tant que scientifique, j’ai été de l’avis de Mr Pourquoi longtemps…
            je dois avouer aujourd’hui de celui de superjam.
            (Sans avoir le temps de tout expliquer non plus)

            Je propose à Mr Pourquoi une expérience:
            prendre sans être malade et sans se renseigner sur les effets une dose d’Arnica 100 000 Korsacovienne ou plus diluée encore (on trouve cela plus facilement en Suisse).
            Avec une telle dilution, belle lurette qu’il n’y a plus rien dans le produit, et donc que vous n’observerez aucun effet !!!

            Vous pouvez faire aussi avec Arsenic, mais là le mental risque d’intervenir un peu plus.

            « D’expérience vient la science » le reste n’est que discours…

          • Crussefond Jean-Michel says:

            Quel acharnement! Pour un peu on se demanderait qui vous paye pour ecrire de telle contre-vérités. La plupart des les personnes qui ont un jour soigné leur animal de compagnie avec l’homéopathie vous diront que cela fonctionne très bien. On se demanderait même comment les animaux répondent si bien à l’effet placébo que vous invoquez! Peut-être votre niveau d’instruction n’est-il pas suffisant pour vous rendre compte qu’on ne peut parler d’effet placébo pour un animal? Il y a certaine choses que l’homéopathie ne peut soigner, dont la bêtise et la volonté de nuire à autrui.

          • Mr Pourquoi says:

            « Mon niveau d’instruction » est tout juste suffisant pour savoir qu’il faut des preuves. Et, pour l’instant, elles existent, mais vont dans le sens de l’inefficacité. Apportez-en, et je remets en cause toutes mes idées sur la question !

            L’abruti de service qui tient ce blog

        • wolfs says:

          en matière de schémas mentaux, depuis des siècles , médecins, ministres etc.. font croire que l’allopathie iatrogène produit des « effets secondaires » alors que depuis 1831 Hahnemann a expliqué qu’il n’y a jamais d’effet secondaires , mais que l’allopathie provoque des maladies iatrogènes que personne ne peut soigner.
          La Belgique et l’UE sont en train de préparer un GOULAG, en vue d’empêcher l’accès aux nombreuses médecines reconnues par l’OMS, et de transformer les citoyens en cobayes a qui l’on impose de force cette allopathie iatrogènes.
          l’homéopathie c’est souvent des résultats miraculeux et sans danger,même en automédication avec des sites comme  » CAZALET »; L’ayurvédique reconnue par l’OMS comme la mère des médecines depuis 4.000 ans , est interdite d’importation par la crapuleuse ministre Belge de la santé.
          Staline importait massivement des plantes ayurvédiques et envoyait ses médecins se former en Inde, et Poutine vient aussi de passer commande de plantes ayurvédique.
          En 2009 le peuple suisse , a provoqué un référendum d’initiative populaire, gagné a 67% , et alors qu’il y avait un malhonnête ministre pour le monopole de l’allopathie iatrogène , le peuple suisse a obtenu la modification de la constitution fédérale suisse , qui mentionne maintenant le droit d’accès à toutes les autres médecines reconnues par l’OMS , car la première des libertés c’est que chaque citoyen puisse choisir une ou plusieurs médecines autre que cette médecine chimique allopathique iatrogène qui produit des milliers de morts et d’handicapé a vie.
          La sécurité sociale française dilapide un milliard par an , pour fournir pompe, masque et téléflicage lorsque les patients font de l’apnée du sommeil, et donc sans aucune possibilité de guérir.
          Il y a 5 ans j’ai fait de l’apnée du sommeil très sévère , et de suite sur CAZALET , j’ai trouvé l’homéopathie pour guérir définitivement et cela pour deux euros.
          Et il y a des millions de cons principalement en Europe qui prétendent que la sécurité sociale doit dépenser encore plus , alors qu’il faut dépenser moins, et en même temps diminuer le nombre de morts par allopathie iatrogène.
          Exemple la cortisone (chimique) , ou internet décrit un très grand nombre de maladies provoquées par cette cortisone chimique.
          Or en gemmothérapie , il y a les bougeons de cassis qui contiennent cette hormone mais naturelle et sans aucun danger, et pour quelques euros.
          on est dans un monde de fous.

          • Mr Pourquoi says:

            Hello ! J’ai approuvé ton commentaire juste pour te dire que tes propos puent la connerie, la théorie du complot, et non pas la science, mais son contraire, les affirmations péremptoires sans justifications. Bisous.

        • OLIVIER says:

           » La réalité ne se limite pas à ce que perçoivent nos 5 sens et nos appareils de mesures. »

          Alors pourquoi Beneviste a essayé de faire ça, avec un matériel ridicule et des tricheries avérées ?
          Certes, la science n a pas encore tout expliqué,
          mais cela ne constitue pas une raison pour accorder crédit a Hanneman et ses idées pré Pasteur.
          L homéopathie n est que du placebo, après tout pourquoi pas, sauf que le rembourser c est participer a la propagation de l obscurantisme. Sans la rigueur de la science on mourrait autant qu il y’a 3siècles, de virus et bactéries aujourd’hui bien connus et contrés par le savoir acquis.

      • yvan016 says:

        Ca fonctionne aussi sur les bébés et les animaux (chiens, chevaux…..), toujours l’effet placebo sans doute ?? Le fait que l’homéopathie fonctionne dérange énormément la médecine moderne !! J’ajouterai bien entendu que l’homéopathie ne soigne pas le cancer et autres maladies très graves, il n’y a que des charlatans qui peuvent dire de telles choses !!
        Au fait, ici en Belgique, la médecine moderne c’est des milliers de victimes chaque année à cause des erreurs médicales, des effets secondaires des médicaments chimiques et des maladies nosocomiales…….

        • Mr Pourquoi says:

          Mais… Non ! Cela ne fonctionne pas sur les bébés et animaux ! Les études établissent que c’est le contraire : ça ne marche ni sur humains adultes, ni sur humains bébés, ni sur animaux ! Vous voulez critiquer l’inhumanité de la « médecine moderne » ? Pourquoi pas. Mais cela n’a rien à voir avec l’inefficacité de l’homéopathie.

          • CITOYENNE says:

            les études qui disent que ça ne fonctionne pas sur les bébés et les animaux sont des études financées par les labo pharmaco qui ont des intérêts financiers à vendre du médoc allopathique ( beaucoup plus de pognon) … Je n’ai aucun intérêt pour l’homéo mais je constate autour de moi en cas concrets que ça marche sur les animaux et les bébés et sur moi .. Là où il y a de gros intérêt finan cier il faut toujours se méfier des études et des versions officielles médiatiques … STP ne soyez pas dupe … des scientifiques allopathiques certifiaient dans des études ( financées par les lobbyistes du tabacs) pendant es années que les cigarettes n’avaient aucun danger pour la santé …Comique c’est BAC +12 qui jsuqu’au ridicule ont maintenus qu’il n’y avait aucune preuve que les cigarettes soient dangereuses pour la san té pareil pour les OGM … bref ATTENTION aux études et versions médiatiques lorsqu’il y a des gros intérêt financiers …

          • Mr Pourquoi says:

            Ecoutez, ces études ont le mérite d’exister. Celles qui montrent que l’homéopathie marche n’existent pas. Boiron est aussi une grosse entreprise avec des intérêts financiers énormes, et les travaux qu’elle finance ne parviennent pas à montrer le début d’efficacité. D’autre part, de nombreux travaux subventionnés par des fonds publics montrent, remontrent l’inefficacité. On peut faire ATTENTION, mais faudrait arrêter de déconner aussi.

          • CITOYENNE says:

            FAUX les cas réels trop trop nombreux montrent que l’homéopathie marche …………Le système financier gangrène tout l’homéopathie ne rapporte pas assez d’argent ………..lire les effets secondaires de tous les medocs allopathique ils promettent d’autres maladie bien plus grave donc achat d’autres médocs après tout ces vos impots qui financent la sécu toutes mes relations ne vous coûtent plus rien depuis qu’elles se soignent à l’homéopathie …. arrêtez votre déni ……..;les lobbystes des labos pharmaco les plus riches veulent maintenir des soins par des médocs plus coûteux que des tubes granules à 3 € !!!!!!!!!!!!!

          • Mr Pourquoi says:

            OK. Donc je dois vous croire sur parole. Merci. Quel argumentaire : si je n’y crois pas, c’est parce qu’en fait, ça marche, et que big pharma veut faire du bénéfice. Laissez tomber. (Par ailleurs, je n’ai aucune confiance en l’industrie pharmaceutique, comme certains de mes billets ici le montrent très bien)

          • Mesure says:

            Les études, quelles études? nous savons tous que les études sont tronquées à dessein pour nous faire avaler des produits chimiques et enrichir les laboratoires qui les fabriquent; que vous le vouliez ou non l’homéopathie fonctionne sur les bébés, j’en ai, personnellement, fait l’expérience…Comment pouvez-vous être aussi péremptoire, sur un sujet que, de toute évidence, vous ne comprenez pas et donner votre avis, en ayant, seulement, lu des soi-disant « études » qui dénigrent tout ce qui est naturel et à base de plantes? Si vous vous étiez un tant soi peu penché, sur la question en toute objectivité, vous sauriez que les plantes, les animaux et les humains, ont tous quelque chose en commun sur le plan vibratoire, les plantes ont donc la capacité de nous guérir bien mieux que des produits chimiques qui n’ont rien à voir avec notre organisme et qui, certes, soulageront les douleurs mais n’éradiqueront jamais la maladie, les médicaments ne font que couvrir le mal au lieu de le faire sortir définitivement du corps alors que c’est ce que font les plantes! En Inde, les médecins soignent leurs patients grâce l’ayurvéda qui est une médecine millénaire, entièrement à base de plantes et cela fonctionne, forcément, sinon, cette manière de se soigner n’aurait pas perduré, en Amazonie et dans d’autres contrées reculées, les chamans se soignent eux aussi avec des plantes, il y a des millénaires, la Chine possédait d’excellents médecins, qui soignaient, également avec des plantes, ils étaient même beaucoup plus avancés que nous dans ce domaine, tout comme les arabes… Vous voyez, que c’est vous qui êtes dans l’erreur et, à moins que vous ne soyez payé pour dénigrer l’homéopathie ou que vous soyez, vous-même patron d’un laboratoire, la prochaine fois, informez-vous avant de dire n’importe quoi, afin de dissuader les gens de se soigner avec des plantes!

          • Mr Pourquoi says:

            Vous avez un gros problème d’argumentation scientifique. Tant pis pour vous. Rien de concret dans votre blabla inutile.

          • Joëlle VINCENT says:

            oui, mais le placebo fonctionne avec les bébés et les animaux : le fait de soigner l’un ou l’autre, de s’en occuper, de lui donner des médicaments en s’adressant à lui sur un ton protecteur…. de le soigner, quoi, suffit à provoquer un effet placebo. Un bébé ou un animal est tout à fait capable de se rendre compte qu’on le soigne !

    • graczyk says:

      Bien répondu et tant pis pour ceux qui préférent les médicaments chimique ,
      je soigne même mes 3 chiens avec l’homéopathie , j’ai lu l’organon de Hahnemann 3 fois et les maladies chroniques , j’ai étudié les matières médicales des remèdes et ça marche très bien .

  4. Merci beaucoup pour le partage de ma vidéo Mr Pourquoi!

    Je ne suis pas vraiment surpris que les homéopathes se retournent contre leur plus grand manufacturier. Cela m’apparait comme une stratégie logique, quoi que de dernier recours, vu qu’il ne savent plus trop quoi inventer pour justifier la pertinence de leur métier.

    J’aime toujours rappeler que l’homéopathie a été déclarée farfelue dès 1843…

    Merci encore et A+!

    • Zeru says:

      En 1843, je pense que le vote des femme et l’idée d’aller dans l’espace étaient aussi déclarés farfelus par pas mal de monde 🙂

    • graczyk says:

      votre remarque est légitime , des tubes de granules vendu à 2 euro …..
      vous c’est le profit , moi c’est ma santé .

  5. superjem says:

    Une idée faussée de l’Histoire des sciences ? Jusqu’au XVIIIe siècle (ce n’est pas si loin), l’idée que la météorite fût une roche venue de l’espace était considérée comme absurde par les savants. Des exemples comme cela on peut en citer un très grand nombre. Ensuite, je vous parle d’ouverture à la nature insaisissable et changeante de la réalité vous me répondez avec des statistiques 😉

    • Mr Pourquoi says:

      Mais voyons, présentement, on s’en tape de la « nature insaisissable et changeante de la réalité ». Quelque soit le mode d’interprétation de l’homéopathie, on peut montrer que ça ne marche pas mieux que le sucre ! On peut toujours proposer de nouvelles révolutions scientifiques, ÇA NE MARCHE PAS. Attention, la prise en charge homéopathique est très efficace pour amplifier l’effet placebo, et c’est une très bonne chose. Mais les petites granules, les solutions, les sirops, etc… ça marche pas. Quant à la structure des révolutions scientifiques, votre exemple est bien joli, mais si on parle de science plus récente, les avancées marquantes ont permis de mieux comprendre le monde et les expériences, mais à chaque fois, le modèle d’interprétation précédent était suffisant pour expliquer la grande partie des faits observés. Et des faits nouveaux sont venus contredire l’explication générale. Le modèle théorique précédent a été le plus souvent conservé pour décrire les faits simples (voir la révolution de la mécanique quantique, et de la mécanique relativiste, ou même la question de la planarité de la terre : quand je regarde une carte Michelin d’une zone géographique restreinte, la terre est modélisée comme un objet plat). Bref, si toute la science actuelle va dans le sens que l’homéopathie ne peut pas fonctionner, et qu’en plus les études épidémiologiques disent la même chose (c’est-à-dire qu’aucune expérience ne vient contredire la science actuelle)… Il y a tout à parier que les prochaines révolutions scientifiques ne contradiront encore et toujours PAS cette observation.
      Dernier point : les statistiques sont des méthodes de recherche et d’analyse, et pour cette raison dépassent la question des révolutions scientifiques. Toute science nouvelle, tout nouveau modèle devra s’y plier.

      • DELEPINE says:

        Au secours,
        j’espère que vous ne faites pas partie d’un groupe !!!
        Obscurantisme, agressivité ,retour au Moyen-age, normal, cela fait un peu partie de cette époque.
        ………..oui, elle est plate, et vous devrez vous plier…….OK
        vous avez RAISON, maintenant, allez prêcher sur un autre forum, et laissez les amateurs de débats discuter entre eux.Merci, bonne journée.Cordialement. Sylvie

        • Mr Pourquoi says:

          Cher Délépine… Ta gueule. Je ne vais pas aller prêcher sur un autre forum, puisque je suis ici chez moi (je suis l’auteur et l’administrateur de ce site). Si les règles ne vous convienne pas, allez ailleurs, vous. Et votre ton me gonfle, sérieusement. Vos deux commentaires sont méprisants, n’ont aucun intérêt argumentatif et scientifique, et sont même trop courts pour permettre, en les lisant, de passer le temps.

          « Cordialement »

        • OLIVIER says:

          Il ya 300 ans on pensait encore que le cerveau servait a refroidir le coeur.

          Soyez heureusse de vivre au 21 ême siècle.
          Une femme sur 5 n y meurt plus en couches.

    • Hodor says:

      A partir du moment où ont été découverts l’atome et la molécule, l’idée de dilution infinitésimales est devenue aussi absurde que celle de se rendre au bord de la Terre (et d’en tomber). Notre compréhension du monde est appelée à changer et s’ouvrir, mais pas à revenir en arrière à la Terre plate ni à l’homéopathie.

  6. Alex says:

    « où les arguments anti-homéopathie sont utilisés pour obtenir l’autorisation de mise sur le marché des remèdes homéopathiques »
    Ah! Le principe de similitude en action!

    • Mr Pourquoi says:

      Hu hu hu !! Très très drôle !! (Je viens de comprendre la blague !!!)

      • Hodor says:

        Je dirais même que ça a un côté Orwellien : « La guerre, c’est la paix. La liberté, c’est l’esclavage. L’ignorance, c’est la force.  »
        Une fois dilués dans une quantité d’eau plus grande que la Voie Lactée, bien sûr.

  7. pascale says:

    Merci, je me bats aussi fortement contre cet obscurantisme tout autour de moi…
    Ce qui m’énerve le +, ce sont les pharmaciens qui prônent ce truc même s’ils voient dans ton regard (ta moue) que « non merci, ce n’est pas moi »

    • Vincent says:

      C’est d’ailleurs quand même étonnant que les pharmaciens acceptent de vendre ces pseudo-médicaments en totale contradiction avec ce qu’ils ont appris pendant leurs études.

      Business is business.

    • laumi says:

      j’ai 4 amis pharmaciens…en off, on sait que ce çà sert à rien mais les gens en veulent, çà fait pas de mal un morceau de sucre et les revenus sont non négligeables….

      • Windenberger says:

        Bon il y a des exceptions … dont je suis :
        Pharmacien de formation je n’ai JAMAIS cru en ce charlatanisme et jamais réussi même contre mon gré à « conseiller » ce genre de « traitements » , j’ai ma conscience pour moi. Je me suis même permis (il y a prescription du « crime » maintenant) de mélanger TOUS les tubes de bouboules que la titulaire de l’officine dans laquelle j’étais employé utilisait pour « soigner » ses chiens .C’était pour elle la preuve irréfutable de l’efficacité de cette pratique étant donné que celà écartait de fait l’effet placebo puisque le chien n’était pas influencé psychologiquement. Là où ça devient comique c’est que pour mélanger tout ce sucre je ne me suis pas privé, un soir de garde, d’utiliser mes mains nues et je vous prie de croire que j’ai brassé , brassé brassé. Pour être sûr d’anéantir toute  » activité » de ces « remèdes » j’y ai rajouté quelques cc d’alcool de menthe ( dont les effets destructeurs sont bien …connus) et j’ai rebrassé puis re-rempli ( toujours mains nues) tous les tubes et remis tout en place…Pendant des années elle a continué, avec le même triomphal succès affiché à guérir ses chiens de tous les maux possibles. Elle me souriait d’un air narquois à chaque fois…moi aussi! et pour cause 🙂

  8. Pingback: Les homéopathes se révoltent cont...

  9. seb says:

    Pourquoi êtes vous aussi méchant avec l’homéopathie? Il y a des millions de personnes qui en prennent tous les jours, ça prouve bien que ça fonctionne aussi bien que les bisous magiques des mamans sur les bobos de leurs enfants.

  10. pascale says:

    Effectivement, pour les « bobos », il n’y a aucun mal et si l’effet placébo donne une amélioration certaine, c’est parfait; Je pratique assez souvent les bisous magiques chez mes enfants !
    Le problème c’est de vouloir utiliser l’homéo pour tout et n’importe quoi, en passant à côté d’un bon diagnostic et de retarder la mise en place d’un traitement fiable.

    • CITOYENNE says:

      traitement fiable à base d’allopathie lire les effets secondaires des médocs pour les ulcères donnera à la longue le cancer de l’estomac qui en matière de coût de médoc rapportera encore plus au labo pharmaco qui ne souhaitent pas vous soigner mais bien gagner du pognon comme les vendeurs d’armes comme les lobbyistes de l’agro alimentaire avec les OGM etc….Y a t il une raison à véritablement soigner les cancers ils rapportent tellement d’argent aux frais de la sécu donc de vos impots à des lobbyistes de labo pharmaco ……..là où il y a de très gros intérêts financiers il n’y a plus aucune éthique ……..

      • Mr Pourquoi says:

        OK. Stop. Vos propos n’ont aucun intéret, puisqu’ils ne présentent aucun arguments.

        • Citoyenne says:

          Vous avez viré mes réponses d’hier !!! On voit que la démocratie républicaine s’arrête là où vous n’avez plus d’argument …. MDR!! pitoyable !!

          • Mr Pourquoi says:

            En fait, tu es ici chez moi, dans mon espace. Chez moi, je ne mets que les propos que je souhaite y voir. Et tu vois, « cocotte », tes « MDR », ils me gonflent. Amuse toi de me traiter de tout ce que tu veux. Mais tes commentaires ne sont plus acceptés ici. (Et oui, sur ce blog, qui n’est pas un forum, c’est pas une démocratie. C’est une dictature fasciste. MDR !

      • laumi says:

        on ne vous dit pas d’en prendre tous les jours ! engraisser des gens qui se servent de vous, c’est vrai que c’est plus moral…

        j’espère pour vous que vous n’aurez pas de maladie grave…

  11. David says:

    Très très bon !
    L’argument utilisé pour obtenir l’AMM en dit long !

  12. Vincent says:

    Merci pour l’article.

    Quelqu’un peut-il confirmer ceci pour la France:
    1. La qualité d’homéopathe est réservée aux médecins
    2. L’homéopathie est toujours enseignée dans les facs de pharmacie
    3. Les produits homéopathiques sont exclusivement vendus en pharmacie
    ?

    • Mr Pourquoi says:

      Pour la qualité d' »homéopathe », je ne sais pas. Mais ce sont bien les facs de pharma, et surtout de médecine qui donnent les DU de thérapeutique homéopathique (voir par exemple http://www-smbh.univ-paris13.fr/formations/du-diu/69-medecines-complementaires/258-du-homeopathie.html). Et les produits homéopathiques sont bien considérés comme des médicaments, donc vendus uniquement en pharmacie.

      • Mishima says:

        Il faut dire que les formations officielles d’homéopathie « médicales » sont très rares et ont été obtenues après un lobbying énorme de plusieurs années…on pourrait en effet renommer ces DU « DU en placebologie »…pour le meme résultat.

        Merci pour votre article très détaillé…je suis surpris de la virulence de certains « pro »- homeopathie…leur liberté c’est de pouvoir choisir ce qu’ils prennent quand ils veulent… »la meilleure preuve que ca marche c’est que les footballeurs en prennent dans les matches quand ils ont un choc je l’ai vu a la tv… »

  13. marsal says:

    J’aimerai vraiment savoir comment on passe de la dilution, éventuellement « dynamisée » à la bille de sucre.

    Je supposais que Boiron vendait du placebo (et il me semble que les études d’efficacité montre que le placebo est assez efficace et sans danger … et rentable !).

    Et on ne peut pas vendre du placebo en écrivant placebo dessus … là, ça ne marcherait plus …

    • Mr Pourquoi says:

      Pour obtenir les billes de sucre, on dépose une goutte de la solution sur la bille.Et on fait sécher. Oui, même avec l’hypothèse maintenant infirmée de la mémoire de l’eau, ça ne marche pas….

    • xochipilli says:

      @marsal: c’est une question très intéressante ça. Car justement il semble que l’effet placebo peut fonctionner même si le patient est au courant. C’est du moins ce que prétend Jean-Jacques Aulas (pharmacologue et psychiatre) qui a mis sur le marché un LOBEPAC (anagramme de placebo) existant sous plusieurs formes et en plusieurs couleurs… Bref, un Boiron qui ne se cacherait pas derrière des contes à dormir debout sur ce qu’il vend vraiment.

  14. Krit says:

    Y’a une question que je me pose et dont je n’ai jamais trouvé la réponse. En tant que chimiste, je suis capable de doser un cacher d’aspirine et vérifier que la valeur sur la boite correspond bien à ce que je trouve par dosage.
    Pour un médicament homéopathique, comment faire ? Jusqu’à quelle dilution est-on capable de vérifier que le préparateur à effectivement bien fabriqué le « médicament » homéopathique ?

    • laumi says:

      absolument pas…c’est la magique quantique de l’homéopathie…c’est au delà de la science ! 🙂 à bon entendeur

  15. Stephany says:

    Ton article rappelle qu’effectivement rien de scientifique ne peut justifier l’efficacité des traitements homéopathiques, ce qui en tant que biologites me laisse toujours perplexe: pourquoi donc acheter un truc qui ne contient rien d’autre que du sucre?
    Merci d’ailleures de redonner des valeurs claires pour expliciter les fameux « CH »… C’est édifiant!
    Mais tous les hivers c’est la même chose, ma mère me harcèle: « Tu as pris tes doses d’oscillo?! » Avec un ton de réprobation dans la voix, sachant bien que je me refuse à payer 15euros pour les p´tites granules magiques! « Oui bein moi depuis que j’en prends j’ai jamais eu la grippe! » L’argument maternel sensé faire taire mon septicisme de scientifique impie me laisse à chaque fois totalement sidérée… Ma mère n’a jamais eu la grippe en 70 ans!!!! 😉 L’autre jour c’est même le pharmacien qui m’a refilé des granules d’arnica pour traiter un magnifique oeil au beurre noir!
    Qu’une thérapie repose sur l’effet placebo n’est pas un mal en soi, mais il serait grand temps que les patients de tous ces bons médecins homéopathes soient réellement informés…. Une sorte de consentement éclairé avant de gober la granule!
    Sur le second point qui montre comment une société qui fabrique des « médicaments » modifient les pratiques des médecins, tu as bien raison, c’est un exemple de plus de l’influence de Big Pharma sur le système de soin dans sa globalité. Mais à moins de faire produire les molécules par des boîtes nationalisées, on n’est pas prêt de voir le cercle vicieux se rompre…

    • Mr Pourquoi says:

      MAIS TOUT A FAIT !! Je trouve très raisonnable l’idée des entreprises pharmaceutiques publiques. Et finalement, quoi de plus absurde qu’un système public, la sécurité sociale, qui finance totalement des firmes privées, en acceptant leurs tarifs (légèrement réglementé, certes…). Sans parler des scandales à répétition (médiator, Cahuzac, etc…) dont l’état est complice puisqu’il laisse les entreprises privées faire leurs lois… C’est la lutte finale, … Hum. Pardon

  16. Zoélie F. says:

    « Et là, Boiron a un argument de choix : à partir de la dilution 12 CH, il n’y a plus une seule substance dans le produit final, DONC c’est forcément inoffensif. »
    Selon le fabricant, l’absence de substance active suffit pour valider l’innocuité de ce qui est pourtant vendu comme médicament, mais cela ne permettrait pas de conclure à l’absence d’effet thérapeutique ? Quelle mauvaise foi !

  17. Marc T says:

    Bonjour. J’écris un blog sur « la communication des sciences » (non pas sur « les sciences » en tant que telle, mais surtout comment elles communiquent avec « les autres », dans toutes leurs dimensions, difficultés, etc.

    J’ai rendu compte de cet article ici : http://blogs.mediapart.fr/blog/marc-tertre/161113/lhomeopathie-et-les-laboratoires-boiron-grandes-dilutions-et-petits-calculs/

    Grosso modo moi ce qui m’a intéressé, c’est surtout que les « laboratoires boiron » adoptent un point de vue équivalent aux « grosses pointures de l’industrie pharmaceutique ». S’en est suivi un échange trés intéressant avec l’auteur du billet…

    Ce qui me semble, c’est que la « dénonciation de l’homéopathie » peut prendre des formes exagérées : car en tant que « placébo » il me semble excellent ! Aucun danger (ce n’est que de l’eau) contrôle pharmaceutique (l’eau est elle même sans danger) les médecins « homéopathes » doivent d’abord être médecin, ce qui fait que « normalement » les plus dangereux sont écartés, etc. Supposons qu’on « interdise » l’homéopathie, que croyez vous qu’il se passera : la même chose, mais en beaucoup moins controlé !

    • Cosmicsmile. says:

      Sans interdire l’homéopathie, on pourrait au moins arrêter de la rembourser ! C’est une honte qu’en France la sécu rembourse ça ! Il y a des tas de choses (des prothèses par exemple !) qui sont mal remboursées et qui sont indispensables (lunettes !). Rembourser l’homéopathie est totalement irresponsable. C’est de la manipulation de la population, pour faire un cadeau aux laboratoires Boiron: là on n’entend personne hurler au Big Pharma ! Et pourtant: ils ne sauveront jamais une vie et on rembourse ? Sérieusement, cela me donne la nausée.

      • ganouchka says:

        Si je ne me soignais pas moi et mes enfants avec l’homéopathie depuis de nombreuses années le coût pour la sécu aurai été nettement plus élevé qu’il ne l’est : jamais d’antibio, d’anti inflammatoire,de sirop, d’anti douleur rien de tout cela dans notre pharmacie et pourtant les otites, rhino, bronchite, engine, staphylocoque ne nous ont pas épargné. Peu nous importe ce qu’en disent les « scientifiques » l’expérience me conforte dans mes choix d’une médecine homéopathique AVANT de lancer l’artillerie lourde aux effets secondaire que personne ne maîtrise. Et noté que notre médecin n’est pas conventionné (comme beaucoup d’uniciste) et que de fait nos consultations ne sont pas remboursés… faire le choix de l’homéopathie c’est plus largement faire le choix d’une vie et d’une vision du monde différente… mes urines ne viendront pas polluer notre eau et mon corps à toute ma confiance juste lui laisser un peu de temps.

        • RICHARD says:

          J’utilise l’homéopathie depuis 1983, notre dernier enfant commençait à avoir des otites (il avait 9 mois). Il n’était pas question de recommencer otites sur otites, comme avec le premier. (l’hiver, 3 fois par mois chez le médecin et des antibiotiques étaient donnés plus que régulièrement, intervention des végétations à 18 mois -et en plus, pour presque rien, peu de changement constaté).
          Pour faire court : il a 32 ans, il a été soigné par un médecin unioniste (très disponible que nous remercions encore – depuis 15 ans environ, déconventionné) notre fils a eu toutes les maladies infantiles, rougeoles, oreillons, deux trois fois des otites, bronchites, grosses toux. Il a pris des antibiotiques lorsqu’il a eu l’extraction des dents de sagesse et dernièrement (un an environ, lors d’un ongle incarné -qu’il aurait probablement facile de soigner autrement, mais à 32 ans il doit se prendre en mains et être sérieux-. 2 fois des antibiotiques en 31 ans ! Dire que l’homéopathie ce n’est pas sérieux, c’est un jugement atif. Je crois que chacun doit trouver la médecine qui lui convient et ne pas porter de jugement. Les médecines peuvent être complémentaires. Après le début des prescriptions, nous avons constaté l’efficacité. Nous avons commencé par faire soigner, notre premier enfant et nous mêmes par homéopathie. Beaucoup d’économie pour la S.S. et n’oublions pas pour répondre à une personne qui juge que l’homéopathie ne devrait pas être remboursée, que nous cotisons comme tous les travailleurs, que les visites chez le médecin sont souvent, pas remboursées et que les médicaments homéopathiques sont beaucoup moins remboursés que les médicaments dits allopathiques. Aujourd’hui, ce qui est regrettable c’est que l’on ne sait pas si Boiron = qualité. Il nous a été indiqué la Pharmacie – laboratoire des Archers, mais le pharmacien qui commercialise a augmenté le tube de 60 granules de 1 € et je trouve que c’est réellement exagéré (je dois prendre 5 g (le matin) d’une appellation et 5 gr (le soir) d’une autre appellation. (Je précise que le tube de 60 granules était à 5 €, qu’il est passé à 6 €, pas remboursé. Je suis d’ailleurs à la recherche d’une pharmacie qui aurait un laboratoire et qui peut faire des granules et des teintures mères. En conclusion : je suis satisfaite pour soigner ma famille par homéopathie (ns sommes 4 – depuis 31, presque 32 ans maintenant). Lutter pour conserver la santé. La médecine allopathique peut soigner une maladie, (la soigne t elle réellement ?), la médecine homéopathique peut soigner une personne (cela fonctionne ou pas).

          • stephane says:

            Bonjour,
            Vous sous-estimez ce qu’est capable de faire la combinaison « système immunitaire » + « un peu de temps ». D’ailleurs hormis les vaccins (vous n’en parlez pas ?) c’est tout ce que nous avons contre les virus (rougeole, otite que vous citez).
            Si vous aviez eu des jumeaux vous auriez pu donner à l’un des granules homéopathique et l’autre des bonbon Haribo, et constater qu’ils auraient guéri de la même façon (c’est à dire en engraissant des lobbys).

          • Honey says:

            Votre fils a pris 2 fois des antibiotiques en 31 ans. Étant donné que les antibiotiques ne sont utilisés qu’à partir de 1943, on peut donc en conclure qu’en 1900 personne n’avait accès à ce médicament, puisqu’il n’existait tout simplement pas. Il en résulte que environ 1600 milliard de personnes n’avaient jamais pris d’antibiotiques (désolé je n’ai pas trouvé de pyramide d’ages de 1900, afin de comparer à votre fils.) Je ne pense donc pas que le fait de n’avoir pris que 2 fois des antibiotiques à 32 ans soit une « performance » ni que cela soit dû aux granules qui eux n’ont plus n’étaient pas courants en 1900 au niveau mondial.

          • Windenberger says:

            Depuis des dizaines d’années je me soigne par nihilothérapie (thérapie dont j’ai inventé le nom) qui consiste à aller encore plus loin que l’homéofoutaise à savoir : ne rien prendre du tout et… ça marche! , c’est encore plus dilué et encore plus efficace puisque je n’inonde même pas mon corps de toutes ces « efficaces » dilutions qui font même vibrer l’eau 🙂
            Quelle conclusion en aurais-je tiré si j’avais pris un « remède » homéopathique?

            Quel plaisir de savoir qu’on peut même être meilleur que les plus grands « laboratoires » homeopathiques. 😉

        • Daix says:

          Vous dites « jamais d’antibio » et juste après vous écrivez avoir eu (vous ou votre famille) « un staphylocoque » ! Vous vous moquez de qui, à raconter n’importe quoi ?
          Juste pour le plaisir, écrivez quel est le traitement homéopathique que vous avez suivi pour le staphylocoque, ça intéressera tout le monde, détaillez bien svp.
          Je vous écoute !

          • laumi says:

            les gens prennent pour rationalité leur propre cas…et oublient qu’ils ont pris des médoc comme les autres (enfin presque pour certains)…ils sont tellement révoltés par le système….qu’ils l’effacent de leur conscience…

  18. Pingback: Les homéopathes se révoltent cont...

  19. Pingback: Sur un fil de la toile #10-22 | Les homéopathes se révoltent contre Boiron ! | Bloggo ergo cogito et sum

  20. Romain says:

    Salut !

    Merci pour ton article, celui-ci m’a beaucoup intéressé ainsi que les commentaires qui se sont suivi (étant pourtant fervent défenseur de l’homéopathie…)

    Je remarque que vous fustigez ce que vous présentez comme une arnaque : vendre des médicaments qui sont autorisé sur la preuve qu’ils sont inefficace… J’en conviens, c’est absurde !

    Je tenais quand même à faire une remarque, qui semble oubliée de ce débat. On ne compte plus le nombre de « vrais » médicaments qui ont été retirés de la vente en raison de leur dangerosité. J’ai déjà eu l’occasion de faire l’expérience de traitements qui rendent plus malades qu’ils ne guérissent. Aujourd’hui, d’un point de vue pragmatique, la profession de médecin est de soigner, mais n’a aucun intérêt (financier) de guérir ses patients.

    Au vu de ce constat, je me pose plusieurs questions.
    1. L’effet placebo fonctionne, ce n’est pas un mythe. Pourquoi ne pas chercher à améliorer son efficacité (via des traitements psychologiques adaptés) ?
    2. On l’a vu, on le sait, trop de médication tue le médicament. A force d’en user, celui-ci perd de son efficacité, ou la maladie évolue et devient résistante. De plus, à force d’avoir l’habitude de traiter une maladie par un médicament, nous devenons plus faibles puisque dépendant de ce médicament, incapables de guérir sans lui. Ne vaut-il pas mieux entrainer nos corps à résister seuls (ou juste à l’aide d’un peu d’eau et de volonté) à lutter contre les maladies plutôt que de prendre tous un traitement qui à terme nous affaibli ?

    Vous étudiez le problème de l’homéopathie comme si son mode de fonctionnement était similaire à celui de la pharmacie traditionnelle. Je pense qu’il serait intéressant de se pencher dessus avec une autre vision, peut-être moins orthodoxe, moins occidentale de la chose. Le cerveau est extrêmement complexe, et nous n’avons pas encore déterminé avec précision la limite entre ce qu’il peut avoir comme effet sur le corps et ce qu’il ne peut pas faire. Ne serait-il pas intéressant de creuser dans cette direction ?

    Enfin, une dernière remarque qui trahira mon manque total de confiance en un système pharmaceutique gouverné par des intérêt financier : comme le disent les labo Boiron, au moins, l’homéopathie est tellement diluée qu’elle ne peut pas rendre plus malade qu’on ne l’est déjà (or, ils peuvent soigner par effet placebo), contrairement aux antibiotiques et leur liste interminable d’effets secondaires.

    • Cosmicsmile. says:

      Combien l’homéopathie sauve-t-elle de vies ? Aucune.
      Combien les antibios sauvent-ils de vies ? énormément !
      En cas de septicémie vous donnerez de l’homéopathie ? en cas de coqueluche chez un nourrisson vous donnerez de l’homéopathie ? En cas de pneumopathie à pneumocoque vous donnerez de l’homéopathie ? si oui, alors vous laissez mourir ces malades… Si vous donnez des antibios, vous les sauvez !
      C’est aussi simple que ça.

      • JC says:

        « Combien l’homéopathie sauve-t-elle de vies ? Aucune »

        Mais franchement, tu te lis quand t’écris ??? Rien ne te permet de dire cela ! Quelqu’un qui se soigne avec un remède de grand-mère et qui guérit de son mal n’est pas montré au 20h00 !

        Bref, remarque totalement dénuée de fondement …

        • stephane says:

          Si vous pensez que l’argument « l’homéopathie ne sauve pas des vies » est fausse, vous devez amener un élément contradictoire. Par exemple un quand une épidémie est survenu et que les remèdes homéopathiques ont sauvé la population. Or ce cas n’existe pas. Par contre, pour les antibiotiques, ils ont rallongés l’espérance de vie de 10 ans. Tuberculose, peste, lèpre, typhus, on en mourrait, plus maintenant si vous avez accès aux traitement anti bactériens.

        • OLIVIER says:

          Quelqu’un qui se soigne avec un remède de grand-mère »

          Qui se soigne de quoi ?

  21. Mr Pourquoi says:

    @Marc et @Romain
    Vous avez raison de poser la question de l’utilité, malgré l’inefficacité, de l’homéopathie, qui à mon sens excelle à amplifier, que dis-je, à magnifier l’effet placebo. Et il est inutile de faire appel à une « autre » médecine pour cela. L’influence psychosomatique sur une maladie est énorme, et doit sans doute être mieux prise en compte. La médecine moderne est de plus en plus froide, technique, alors que l’écoute, la compassion, doivent faire partie de la thérapie. Faut-il dérembourser l’homéopathie ? Je n’en suis même pas sûr : combien d’économie cette thérapie par placebo permet-elle à la sécu, je crois que ce doit être assez énorme. Mais d’un point de vue scientifique, je ne peux pas accepter que des médecins, pharmaciens, puisse vendre ces boules de sucre pour autre chose qu’elles ne sont. Je n’ai pas de solution.
    Maintenant, l’efficacité des autres médicaments, leur nocivité, leur efficacité, ou simplement dit, leur effet bénéfice/risque est un tout autre débat. Terrible, bien plus grave sans doute. Mais ce n’était pas l’objet de ce billet.

  22. David says:

    Il faut étre trés trés con pour juger une médecine sans l’avoir expérimentée à fond, et quand je dis à fond ce n’est pas en ayant pris 2 ou 3 médicaments homéo comme ça en passant. En ce qui me concerne cela fait 30 ans que j’expérimente l’homéo et que je l’expérimente PHYSIQUEMENT, c’est à dire en prenant les remédes, et je peux vous dire deux choses: 1) il n’y a en aucune maniére d’effet placébo et 2) l’homéo est tout SAUF une médecine douce. Je conseille à l’auteur de cet article d’aller prendre Mercurius ou Staphysagria en 200k ou méme en 30 ch, qu’on rigole deux minutes et on verra si il y a un effet placebo.
    Tout l’article est un monument de crétinerie absolue, d’incompétence pseudo rationnelle de la part de quelqu’un qui visiblement n’a jamais pris le temps d’étudier sérieusement, et méme « scientifiquement » la question.
    S’il l’avait fait il aurait fini par comprendre que l’homéopathie est sans doute plus proche de la physique quantique que n’importe quoi d’autre. Et, oui, ce que fait Boiron avec ses multi-remédes tout en un est dangereux, c’est une aberration totale, comme si quelqu’un vous fixait un méme rendez-vous à six heures différentes dans la méme journée, charge à vous de trouver quelle est la bonne heure. Naserie absolue, comme cet article et comme la plupart des commentaires visiblement écris par des gens qui ont décidés que l’homéo était de la foutaise parce qu’ils ne comprennent pas comment ça marche, et que ça va à l’encontre de ce qu’ils ont appris. Je suis navré, mais la réalité, et également la vraie recherche scientifique ne marche pas comme ça!

    • Mr Pourquoi says:

      Attention. Je n’accepte ni le mépris, ni les insultes sur mon blog. Je publie votre commentaire uniquement pour l’interêt que présente vos réflexions, mais je préférerais que vous le ré-écriviez. Je vous répondrais un peu plus tard.
      Le Crétin d’auteur.

    • Romain says:

      « prendre Mercurius ou Staphysagria en 200k ou méme en 30 ch, qu’on rigole deux minutes et on verra si il y a un effet placebo. »
      Peux-tu développer un peu plus ce que tu pensais en écrivant cette phrase ?

      Je prends de l’homéopathie depuis 20 ans, et je fais aussi le constat que je suis beaucoup moins souvent atteint par la maladie que la plupart des gens que je côtoie. Cependant, en temps qu’esprit orienté scientifique plus qu’ésotérique, j’aimerais bien avoir une explication un peu rationnelle de son fonctionnement.
      J’ai l’impression que la réponse est quelque part entre la force de l’esprit sur le corps et le renforcement des défenses immunitaires du corps. Mais je ne suis pas expert en bio, loin de là… Est-ce que tu pourrais nous donner un peu plus d’explications, sans rage, toi qui a l’air d’être un habitué de ce type de remèdes ?

      • Cosmicsmile. says:

        c’est un effet placebo 😉 donc oui, ça a tout à voir avec l’effet de l’esprit sur le corps. Il n’y a rien d’ésotérique à dire ça, c’est prouvé. Il y a bien un effet !

        Ce qui est mensonger c’est de dire que l’homéopathie est un médicament, ce qui est criminel c’est de faire rembourser l’homéopathie par la sécu, ce qui est honteux c’est d’enrichir les laboratoires Boiron, ce qui est minable, c’est de faire croire aux gens ces balivernes … et d’ailleurs certains y croient dur comme fer: la preuve David, qui est prêt à insulter tout le monde pour dire que ça marche. Mais oui David, ça marche, mais ce n’est rien d’autre qu’un effet placebo !

      • laumi says:

        je ne prends rien et je suis beaucoup moins atteint que les gens qui prennent de l’homéopathie ? ! que dois je en conclure ?

        vous prenez pour rationalité un cas, le votre…

        ah oui je fais du sport à dose mesurée, je mange équilibré et je suis vigilant à mon sommeil..que dois je en conclure ?

    • OLIVIER says:

      « Je conseille à l’auteur de cet article d’aller prendre Mercurius ou Staphysagria en 200k ou méme en 30 ch »

      Allez voir James Randi (et autres) ils se feront un plaisir d en avaler 3 boites
      d un coup. Ils ont déjà fait avec divers boulettes.

  23. Stéphany says:

    Il est vrai que dire « Moi je l’expérimente depuis 30 ans et ça marche » est un argument de grande valeur scientifique. Je m’incline devant la pertinence d’une telle démonstration!

    • Hodor says:

      30 ans d’expérience contre un ‘homme de paille’ de la recherche « 2 ou 3 médicaments en passant ». Je ne crois pas que c’est comme ça que sont réalisés les essais cliniques.

  24. K says:

    Savez-vous que la « mémoire de l’eau » n’a pas été invalidée, mais que c’est seulement le modèle proposé à une époque qui a été invalidé ?
    Savez-vous que des essais ont été réalisés sur des organes isolés ? Et que ces organes ont répondu positivement à l’action de l’homéopathie ? Pouvez-vous encore parler d’effet placebo ?
    Savez-vous que des essais ont été réalisés sur la conductivité d’eau mise en contact avec une substance, diluée et dynamisée selon les méthodes de l’homéopathie ? … Et que là encore, des différences significatives ont été montrées ?
    Nous sommes ici dans la recherche fondamentale, où l' »effet placebo » n’a pas sa place.
    Nous sommes aussi dans le domaine de la physique quantique (comme le souligne David) et plus du tout dans le domaine de la chime.

    Si vous vous penchiez réellement sur le problème, vous comprendriez également pourquoi l’essai clinique au sens où en l’entend en allopathie n’est pas applicable en homéopathie.
    Pour faire simple, lors d’un essai clinique en allopathie, nous prenons un échantillon d’individus que nous estimons être similaires (même tranche d’age, même tranche de poids, même sexe si besoin …etc), et nous leur donnons le même produit, au même dosage avec les mêmes modalités de prise.
    Cela ne peut tout simplement pas fonctionner en homéopathie car chaque individu aura une réponse différente (du genre tout ou rien) en fonction de la dilution.
    Ça, c’est le principe d’unicité … et le principe d’unicité n’est pas compatible avec les essais cliniques utilisés en allopathie.

    Ne vous trompez pas de cible cher Mr Pourquoi … Les actions de Boiron ne résument pas l’homéopathie. Fort heureusement !

    • pascale says:

      La mémoire de l’eau, l’effet « quantique », des essais réalisés sur des organes isolés et qui ont prouvé une action de l’homéopathie autre que l’effet placebo ?
      Mais c’est génial … on veut les références bibliographiques de tout cela SVP !

    • Mr Pourquoi says:

      Pour faire court : Merci pour ces infos. Je souhaiterais que vous me communiquiez vos sources.

      « Nous sommes aussi dans le domaine de la physique quantique (comme le souligne David) et plus du tout dans le domaine de la chime. »

      Vous avez conscience que c’est un non-sens ? Peut-être évoquez vous la physique quantique comme un domaine qui ne m’est accessible ? J’ai fait quelques études scientifiques (9 ans), et j’en ai vu de la physique quantique, et même de la chimie quantique. Il n’y a pas de différence. Maintenant, veuillez me communiquer vos sources, et en particulier sur l’influence de la dynamisation sur la conductivité… J’ai sans aucun doute le bagage scientifique suffisant pour les lire, les comprendre, et m’incliner, et les relayer si les effets sont réels.
      Votre argument sur le principe d’unicité ne tient pas pour moi. On ne teste pas les médicaments comme on teste les cosmétiques : le principe de base est celui du « double aveugle » : Ni le médecin, ni le patient ne sait si il prescrit/prend le médicament. Dans ce cas, le principe « d’unicité » est lui aussi potentiellement respecté. Voilà pourquoi les essais cliniques doivent être aussi valables pour l’homéopathie que les autres substances actives.

  25. David says:

    Bon, alors, je vais essayer de vous expliquer, et si possible sans m’énerver car rien ne m’énerve plus que quelqu’un comme il m’arrive de le dire « qui parle d’un film sans l’avoir vu » ( c’est une image, évidemment ) ce qui est exactement le cas de l’article. Vous pouvez parler de tout ce que vous voulez mais pas de quelque chose que vous ne connaissez pas ou n’avais jamais étudié, et certainement pas en se basant sur ce que d’autres personnes, y compris « scientifiques » peuvent dire. Ce que l’on peut dire par contre sur l’homéopathie c’est que la science actuelle ne dispose pas encore des moyens lui permettant de comprendre ou de prouver le bien fondé de l’homéopathie, parce que c’est exactement le cas.

    Bon, je vous ai promis de vous expliquer un peu plus, alors allons-y: l’un des coups de génie de l’homéopathie est que c’est une mèdecine qui soigne les EMOTIONS. Elle soigne aussi les problèmes physiques ( pas tous, mais la plupart ) mais là ou elle est imbattable c’est pour tout ce qui est de l’ordre du psychique. Et ça tombe bien, parce que c’est souvent le point de départ d’une pathologie ( sauf bien sur quand c’est de l’ordre viral ). Prenons le cas de quelqu’un qui a 50 ans et qui perd l’homme de sa vie d’une crise cardiaque. Elle a 50 ans, pas facile de retrouver quelqu’un à cet age là et pour elle sa vie va « s’effondrer ». Nul besoin d’ètre devin pour comprendre qu’aprés la tristesse la dépression risque de s’installer et le psychisme étant gravement « attaqué » le problème va inéluctablement avec le temps ( si la personne ne sort pas de la dépression ) se déplacer sur le plan physique, car la dépression la prive d’énergie vitale. Ou est le point de départ dans ce cas là? Tout a commençé à cause de la mort de son mari, de la solitude ressentie, etc.. et ensuite ça a commençé à partir en vrille. L’homéopathie ne va évidemment pas ressusciter son mari, mais elle va lui permettre de faire le deuil jusqu’au bout et de renaitre pour une nouvelle vie, avec une énergie vitale revenue et un nouveau DESIR, au sens le plus profond du terme. Hormis l’homéo, la seule autre mèdecine qui soigne les émotions ( et ce qu’elle engendre ) est la mèdecine énergétique chinoise plus connue sous le nom d’acupuncture.

    Le génie des chinois est d’avoir compris – aprés des siècles de recherches et d’expérimentation – que, d’une certaine façon, la pensée est répartie sur tout le corps. En Acupuncture lorsque vous piquez un point ou qu’il soit vous allez à la fois avoir un effet physique mais également psychique, dans le sens ou suivant le méridien et le point sur lequel vous piquez vous touchez à un certain plan de pensée ou un autre. En Homéopathie, c’est différent, l’homéo joue sur la STRUCTURE DE LA PENSEE. Et ce que les homéopathes ont découvert depuis que l’homéo existe est qu’il existe certains types de STRUCTURES et de TERRAINS qui sont en grande partie responsable de ce que l’on est mais aussi et surtout de la façon dont on pense. Chaque structure ou terrain évoluant si j’ose dire dans un monde différent ( au sens psychique, c’est à dire qu’ils ne « voient » pas le monde ( ou la réalité ) de la mème façon ). Les TERRAINS sont en fait issus de pathologies qui se soignent maintenant relativement facilement mais qui il y a un siècle ou plus ne pouvaient pas ètre soignées et qui au fil du temps ont laissé une empreinte, si j’ose dire, sur un plan génétique qui a in fine modifié la structure de la pensée. Je sais que ça peut paraitre difficle à avaler, mais c’est comme ça, et c’est réel.

    Dans les structures, vous avez les « silice », les « carboniques » et les « sodiques ». Et dans les terrains vous avez les « Luétique » ( issu des épidémies de syphyllis), les « Médorrhinums » ( ou « sycotique » ) issue de la blennoragie,, les « Psor » ( issue du psoriasis ), les Tuberculiniques ( issue bien sur de la Tuberculose ) et, mais dans un nombre plus restreint les « Carcinosinum » ( issue de certains types de Cancer ). Je ne vais pas vous faire un séminaire d’homéopathie mais, en bref, pour prendre l’exemple du terrain Luétique qui est issu de la Syphilis c’est que l’organisme a été d’une certaine façon « infesté » par le MESSAGE qui est contenu dans le virus de la syphilis. Dans le cas de la Syphilis qui se soigne facilement maintenant avec des antibiotiques c’est une maladie extrèmement destructrice. Avant l’existence des antibiotiques la syphilis non soignée était vraiment quelque chose d’épouvantable avec « une destruction progressive des racines postérieures ou une dégénérescence des cordons postérieurs de la moelle épinière ainsi que des troubles circulatoires ou des lésions osseuses », etc…

    En deux mots, le « message » qui est inscrit dans le virus de la syphilis ( ou « l’information » si vous préférez ) est un message de destruction. Et voici pourquoi les terrains « Luétiques » sont des structures facilement destructeurs, mais pas seulement, car la syphilis étant un virus qui attaque le psychisme et provoque des hallucinations joue sur ce qu’en mèdecine chinoise on appelle l’énergie liée à l’élément FEU ( méridiens du coeur et intestin grèle ). Les Luétiques peuvent ètre sans le moindre doute destructeur mais aussi extrèmement visionnaires. A la vérité c’est un terrain qui évolue tout le temps sur le plan de la pensée ce qui en fait trés souvent de grands créateurs ( au cinéma: Stanley Kubrick, David Lean, David Lynch, Steven Spielberg, Martin Scorcese, Alfred Hitchcock pour ne citer qu’eux , qui décrivent tous des « mondes » Luétiques ) En acteur vous avez par exemple des gens comme Leonardo Di Caprio ( TRES Luétique ) Johnny Depp ( trés Luétique également ), en musique des gens comme Prince, Madonna, Gainsbourg, Lady Gaga ( tous les quatre avec le sens de la provocation qui est une spécialité Luétique ), Michael Jackson ( ULTRA Luétique, du « Feu » à l’état pur ) etc… et evidemment des individus particulièrement destructeurs comme Adolf Hitler ou fanatiques comme Charles Manson. Pour revenir à la partie traitement, l’intérét de l’homéo est que les homéopathes ont identifiés les remèdes liés à chaque terrain/ structure et permettant de soigner les différents états que traversent ces terrains / structures psychiquement ou physiquement, c’est ce qu’on appelle les remèdes « satellites » par rapport au « nosode » de base ( pour les luétiques le nosode, c’est à dire le remède fabriqué directement à partir de la maladie ( ici la Syphilis ) est Luésinum ( aussi appellé Syphylinum ).

    Et là ou l’homéo est géniale, c’est qu’au fil du temps ( ou au fil de la prise de remèdes si vous préférez ) la pensée du patient qui avait été altérée par l’héritage génétique issu du virus va se restructurer et ètre « guérie ». Quand vous avez une mèdecine qui arrive à ce genre de prouesse laissez moi vous dire que l’on devrait crier au génie plutot qu’à l’imposture. Pour en savoir plus long sur ces structures ou terrains ( parce que je vois la question arriver ) il n’y a malheureusement pas trop le choix; En « livres » dans la catégorie de livres lisibles par un non-homéopathe ( c’est à dire compréhensible par le commun des mortels ) il n’y en a pas 36, surtout en français. Un qui est pas mal mais pas parfait est celui écrit par François Maillé mais il est introuvable, donc n’en parlons pas… Sorti de ça il reste les séminaires homéo spécialisés sur l’explication des structures et terrains, il n’y en a pas beaucoup de « vulgarisation » , et il faut en trouver un bon…

    Une dernière chose sur la raison pour laquelle je suggérais à l’auteur de prendre Mercurius ou Staphysagria. Ce qui se passerait si il les prenaient c’est qu’étant donné que ce n’est pas des remèdes dont il a priori besoin – c’est à dire qui ne sont pas le « similinum » – le remède similaire à l’état dans lequel il se trouve – c’est que l’auteur ferait ce qu’on appelle une « pathogénésie » , c’est à dire que physiquement et psychiquement ( surtout psychiquement avec des hautes dilutions ) il va traverser toutes les étapes inscrites dans « l’information » qui est contenu dans le produit. Et Mercurius, quand ce n’est pas le similinum qui vous correspond je préfère vous dire que ça ne vous met pas dans un état agréable ( Mercurius est un remède pour soigner des états ultra parano, de colère meurtrière, avec envie de tuer, de carnage, etc…) C’est comme cela que les homéos ont établi la matière médicale homéopathique, en expérimentant sur eux-mèmes les remèdes , en notant leur effet, chacun venant confirmer ou infirmer les observations de l’autre, etc, et ce depuis 150 ans. Pour revenir à l’auteur qui suivrait mon ( trés mauvais ) conseil c’est qu’il serait dans un tel état – sauf si par chance Mercurius était son similinum! – et compte tenu que certains remède ont une durée d’action allant jusqu’à 2 mois ( oui, DEUX mois ) c’est qu’il aurait besoin d’antidoter le remède d’urgence ( car, grace au ciel, il y a des antidotes pour chaque remèdes sauf pour les nosodes. C’est à dire qu’un remède en antidote un autre ). Et il ne pourrait pas trouver l’antidote tout seul car il y a souvent plusieurs antidotes et il est trés difficile de trouver le bon. Il serait donc obligé de se précipiter chez un homéopathe ( un homéo « uniciste » , surtout ! ) et avec la prise de l’antidote il verrait à ce moment là l’effet de l’homéo, ça lui « éclaterait au visage » littéralement. Et pour certaines personne il faut parfois la méthode forte pour qu’ils acceptent enfin de « voir ». Il n’aurait pas pour autant l’explication « scientifique », mais il aurait compris qu’il y a un effet qui est réel, et pas « placébo », ce qui serait déja un bon pas.

    That’s all for now!

    • Mr Pourquoi says:

      Merci pour ce long exposé, sur un domaine que je ne maîtrise pas. Et sur les efforts de pédagogie que vous avez fait. Je suis sûr que nombres des lecteurs de ce blog apprécieront.
      Hélas, vous ne me convainquez pas du tout, car le principe même de « terrain » et de son origine dans les pathologies que peuvent être, par exemple la tuberculose, la syphilis me paraît franchement inimaginable. Et quant à la modification du code génétique, certains biologistes qui me suivent vont s’étrangler en lisant cela.
      Mais encore une fois, et sincèrement, je vous assure, merci pour cette mine d’information qu’est votre commentaire.
      P.S. Je vais tenter l’expérience avec le mercurius ou staphysagria en 30 CH (ou 200K si je trouve). Je vous tiendrais au courant (si je suis en état de le faire)

      • David says:

        Quand je parle de modification du code génétique, c’est une image, ce que je veux dire c’est que le message inclus dans la maladie a laissé une trace qui a effectivement modifié la façon dont la pensée est structurée.

        Maintenant, en ce qui concerne le fait de prendre Mercurius ou Staphysagria en 30 ch ou en 200ch ( plutôt en 200 ch qu’en 200K et vous le trouverez chez Boiron en commandant la dilution chez un pharmacien ) mettons les choses au clair tout de suite: je disais ça l’autre jour de façon provocatrice, et si vous voulez les prendre pour « essayer » ( ce qui en soit est plus positif que de tout nier en bloc ) vous les prenez à vos risques et périls, je ne serais en aucun cas responsable de ce qui peut éventuellement se passer. Mais sachez une chose: si l’un des deux ( ou les deux ) ne correspondent pas au remède dont vous auriez ( éventuellement ou inconsciemment ) besoin, votre esprit risque fort de ne pas aimer ça… du tout. Et la durée d’action de Staphysagria est entre 20 et 30 jours, et Mercurius de 15 à 60 jours. Et à part ça, si vous décidez de vous-même de les prendre par esprit de recherche ( tout à fait louable ), notez tout ce qui se passe, que ce soit dans votre tète ou votre corps sur tous les plans , et compris émotionnels et au niveau de la pensée. En outre je signale que Staphysagria est aggravé le matIn jusqu’à 11 h environ la nuit de 23h à 4H et Mercurius également la nuit. Là-dessus, good luck and have a nice trip!

        • stephane says:

          Moi je veux bien en avaler une boite, parce que la seule contre indication est, je cite :
          Intolérance à certains sucres
          et que les précautions à prendre sont :
          Pour l’adulte et l’enfant de plus de 6 ans, laisser fondre sous la langue.
          Pour les enfants de moins de 6 ans, dissoudre les granules dans un peu d’eau.

          Je ne pense pas que ça va me faire beaucoup plus d’effet que de boire un verre de limonade.

      • Flo says:

        Je fais partie des sceptiques concernant l’homéopathie mais concernant le passage du commentaire de David : pour prendre l’exemple du terrain Luétique qui est issu de la Syphilis c’est que l’organisme a été d’une certaine façon « infesté » par le MESSAGE qui est contenu dans le virus de la syphilis,
        voici quelque chose qui pourrait aller dans son sens :

      • Joëlle VINCENT says:

        Bonjour
        je regrette le ton parfois agressif de certains : il est plus sympa de donner son avis sans s’énerver)
        je suis biologiste, j’aime bien le concret.
        J’admets parfaitement que l’on puisse se soigner avec des extraits de plantes (beaucoup de nos médicaments viennent de plantes, à l’origine), et donc que , dans le principe, l’homéopathie puisse marcher…
        Mais je n’arrive pas à accepter que ça puisse marcher avec de telles concentrations : je doute donc !
        Je sors de deux ans de maladie, et ne suis pas du tout prête à tenter le coup, mais j’avoue que si l’un de nos sceptiques acceptait de tenter l’expérience de David et d’ingurgiter des doses de Staphysagria ou de Mercurius, et de nous faire part de ses impressions, cela m’intéresserait énormément…
        Pardon de ma lâcheté, mais en ce moment je ne veux plus rien ingurgiter, ni allopathie, ni homéopathie (même si j’ai vraiment du mal à y croire : on sait jamais XD)…
        merci d’avance aux courageux !! et bonne continuation à ce blog parfois un peu virulent, mais riche aussi !

    • Wood says:

      Avez-vous remarqué que votre discours semble relever plus du domaine religieux que du domaine scientifique ?

      Quand on dit, pour toute démonstration d’une théorie « Je sais que ça peut paraitre difficle à avaler, mais c’est comme ça, et c’est réel. » on est en plein dans la connaissance révélée : Dieu a créé le monde en 7 jours, c’est comme ça et puis c’est tout. Il y a neuf mondes dans l’arbre Yggdrasil, c’est comme ça et puis c’est tout. C’est Jupiter qui fait tomber la foudre, c’est comme ça et puis c’est tout.

      Ce n’est pas que j’ai quoi que ce soit contre la religion, mais il me semble que la science ne fonctionne pas de la même façon, ce serait plutôt « je sais que ça peut paraître difficile à avaler, mais ça a été démontré par …. lors des expériences de ….. à ….. (référence des articles et revues).

      • David says:

        Si vous dites à quelqu’un: « je suis navré, mais si vous vous projetez la tète la première contre le mur, vous allez vous faire mal, je suis navré mais c’est comme ça, c’est juste la réalité » , ça n’a rien de religieux, c’est juste que la réalité fonctionne comme ça, c’est tout. Et bien là c’est exactement pareil, la seule différence est que l’on parle d’un autre type de réalité que VOUS ignorez.

  26. yesroll says:

    Comme chaque matin au p’tit dej, j’ai préparé mon thé vert en faisant bouillir de l’eau du robinet (issue du Tarn, belle rivière presque limpide sur laquelle je fais à l’occasion du canoë, similitude).
    La bouilloire est bien culottée, la théière itou et le thé est bio, individualisation.
    Vu son l’angle homéopathique de dilution et sans rentrer dans une approche quantique, je me suis ainsi soigné contre moultes maladies dont je suis peut être atteint ou pas.

    De fait je me porte bien et je continue ainsi à éviter de passer chez le toubib et le marchand de poisons, fussent ils dilués. Le bénéfice annexe est pour mon portefeuille.

    • OLIVIER says:

      « je me suis ainsi soigné contre moultes maladies dont je suis peut être atteint ou pas. »

      Genial, vous avez inventé le médicament qui soigne des maladies que vous n avez pas. Vous avez donc réussi a ne pas soigner un truc inexistant.
      Super pas efficace

  27. Gigikad says:

    Passionnant…
    parlons de choses simples, un enfant (pas toujours simple cela dit) se cogne la tête = bosse !
    Solution du père : ça passera tout seul…
    Solution de la mère : Arnica montana, n’importe quelle dilution…
    Constat : pas d’arnica, la bosse se développe et se résorbe doucement… avec arnica, la bosse apparaît moins (la notion de « moins » est je l’accorde peu scientifique) et disparaît « vite »…
    Conclusion du père ? mon esprit scientifique me hurle « c’est un arnaque », le cartésien « oui mais ça marche »…
    Par pitié, j’ai bien envisagé de prendre un parpaing attaché à une ficelle passant par une poulie et relâché par un automate afin de déterminer à partir d’un choc identique sur le front de mon fils la réalité de l’action de ce produit…mais ma femme est contre !
    Questions :
    – de l’effet placebo sur une bosse ?
    – quelle est la concentration en molécule « active »/litre d’une dilution en, mettons, 5CH ?

    Merci de m’éclairer…

    • Mr Pourquoi says:

      Mon avis :
      Tu prends 100 enfants. Tu leur fais à chacun une bosse au même endroit, de la même manière, avec la même force et le même objet. Tu leur fais un gros câlin à tous, et tu leur donnes des petites granules blanches. Tu ne sais pas toi-même, mais la moitié de ces granules sont du sucre sans préparation homéopathique, et l’autre moitié « contient » l’arnica montana. Tu évalues pour chaque gamin le temps que met la bosse pour se résorber. Puis tu découvres quels sont ceux qui ont eu le remède et ceux qui ont eu le placebo. Stupeur : c’est la même chose !!! Maintenant, pour le cas d’1 enfant : ce qui peut sembler être la même bosse ne l’est sûrement pas. Et le temps pour se résorber diffère à chaque fois, homéopathie ou pas. Cette fois, c’est l’arnica qui gagne. La fois d’après, ce sera peut-être le sucre et le câlin. Une observation unique, ponctuelle, et sur un sujet ne pourra jamais être une preuve (ou une réfutation) de l’efficacité d’un remède.

      • Gigikad says:

        Admettons… pensée magique, placebo, tout ça…
        Quid de la seconde partie de ma question ?
        – quelle est la concentration en molécule “active”/litre d’une dilution en, mettons, 5CH ?

  28. Adeline says:

    Et quand « l’effet placebo » ne marche qu’avec l’homéopathie, peut-on appeler ça « effet placebo »?
    Je m’explique et parlerai de mon expérience :
    Enceinte de mon premier enfant, j’ai un sein qui gratte, je le dis à la sage-femme qui me prescrit des granules, mais comme souvent, je laisse la feuille de côté et me dit « ça passera ». L’enfant naît, je le mets au sein, et il s’avère que j’ai une candidose. Cette candidose me donne d’affreuses douleurs à chaque mise au sein. On me prescrit du bleu de gentiane, j’applique scrupuleusement la prescription, ne voulant, souhaitant qu’une chose : pouvoir allaiter sans douleur!
    La douleur faiblit légèrement mais ne part pas, j’appelle mon homéopathe qui me conseille monilla albican 9CH, la candidose que j’avais depuis des mois (car depuis la grossesse) disparaît en quelques semaines.
    Alors vous me direz « simple effet placebo », soit, mais pourquoi l’effet placebo n’a-t-il pas marché avec le bleu de gentiane? Pourquoi n’a-t-il pas marché quand on m’a conseillé de changer de savon?

    Autre exemple qui explique l’unicité : j’ai deux garçons, pourtant quand ils sont enrhummés je vais donner khalium brichormicum à l’un et sambucus nigra à l’autre. Pourquoi? parce que les rhumes n’ont pas exactement les mêmes symptomes sur les deux enfants et que khalium qui fonctionne très très bien sur l’aîné, ne fait aucun effet sur le cadet, alors que Sambucus fonctionne très bien pour lui.
    Je ne vois pas en quoi on peut parler d’effet placebo.

    Enfin, avec un bébé qui fait ses dents, je récupère quand même mes nuits si je lui donne avant le coucher chamomilla vulagris, est-ce l’effet placebo qui me fait dormir plus profondément et ne pas l’entendre pleurer quand je lui donne les granules à lui?

    Et je ne peux finir ce commentaire sans rebondir sur le « ça n’a pas était prouvé donc c’est faux » dit dans l’article! Vous auriez été un des premiers à fustiger Galilée!

    • Mr Pourquoi says:

      Bonjour,
      Vous prenez votre exemple, et celui de vos deux enfants. Cela ne pourra pas me convaincre, comme je ne vais pas vous convaincre avec le mien : mon fils est allé consulté un homéopathe reconnu sur Lyon. Nous ne savions plus trop comment gérer ses angoisses. Il en est ressorti avec une liste longue comme le bras de préparations homéopathiques, après un assez long entretien avec le médecin. (principe d’unicité a priori respecté). Nous avons entrepris le traitement, en respectant scrupuleusement les différentes dilutions, les différents moments de la journée pour les prendre, etc… Notre fils allait mieux. Et puis un jour, nous avons été en panne d’un des remèdes. Notre fils, avant même l’heure de le prendre a commencé à se sentir plus nerveux, à l’idée de ne pouvoir dormir correctement. Ma femme a alors retrouvé un (vieux) tube d’oscillococcinum dans son sac à main, donné le nombre correspondant de petites boules blanches… Et notre fils a dormi comme un charme.
      Mon interprétation ; effet placébo. Et oui, il marche sur vous, même quand vous le donnez à votre enfant.
      Quant à Galilée, vous y allez fort. Cet argument, repris, ressassé, devient assez fatiguant à la fin. Galilée démontrait avec des preuves scientifiques sa théorie. L’homéopathie n’arrive pas à en produire une seule, ni sur le point de vue épidémiologique, ni sur le point de vue d’un éventuel mode d’action.

      • Adeline says:

        Quand je dis que je dors plus profondément au point de ne pas entendre les pleurs de mon enfant quand je lui donne chamomilla vulgaris, c’était de l’ironie, que je pensais que vous capteriez. C’est en l’effet que les granules ont sur mon enfant que je renie l’effet placebo.
        Question pour votre enfant, avez-vous essayé de donner de l’eau sucré à votre enfant (en lui disant que c’est homéopathique) pour vérifier l’effet?
        Autrement pour « expliquer » un peu l’homéopathie, vous connaissez sans doute ces gens qui ont pris du poison à faible dose régulièrement afin d’habituer leur corps, et ainsi pouvoir résister lors d’un éventuel empoisement… même principe, si je ne m’abuse, que celui du vaccin.
        L’homéopathie fonctionne plus ou moins pareil en aidant le cerveau à détecter contre quoi il doit lutter.

      • Joseph says:

        Pour parler de Galilée, le problème c’est qu’il n’a pas démontré la théorie de l’héliocentrisme, qui d’ailleurs était celle de Copernic, cf http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Copernic et vers la fin de l’article « La première preuve scientifique de la rotation de la Terre autour du Soleil fut produite, en 1728, par James Bradley, par l’explication qu’il donna à « l’aberration de la lumière ». »

        En fait, Galilée a eu cette idée fondamentale de la possibilité de décrire un mouvement de n’importe quel référentiel avec les lois de la mécanique qui s’appliquent si le référentiel est inertiel. Il aurait bluffé ses accusateurs et probablement gagné son procès en affirmant seulement que le mouvement des planètes est beaucoup plus facile à décrire dans un référentiel héliocentrique que géocentrique, même s’il subsiste des complexités (même article: « Pour concilier ce principe avec la réalité, Copernic, qui a rejeté l’équant de Ptolémée, est obligé d’ajouter à son système une multitude de petits épicycles et d’excentriques dont l’effet est de moduler la vitesse de chaque planète sur son parcours », dues au fait que les trajectoires des planètes sont en fait elliptiques et non circulaire comme l’a découvert Kepler)

      • laumi says:

        nous aussi on a fait pareil avec d’autres boules…çà a bien marché 🙂

    • David says:

      Galilée, qui a opposé une analyse scientifique rigoureuse face à une croyance aveugle, aurait été le premier a fustiger l’homéopathie.

  29. sorano says:

    Un « petit » détail rarement abordé dans les préparations homéopathique. Si une quantité infinitésimale de substance peut guérir, alors n’importe quel traitement homéopathique peut guérir toutes les maladies.
    Une granule contient du sucre. Mais d’où vient le sucre ? Même s’il est pur, il contient forcément des molécules étrangères.
    Lors de la préparation, les labos utilisent certainement des objets métalliques, et on se retrouve donc avec une quantité infinitésimale de métaux dans la granule, métaux qui viennent du sol, avec donc des traces de minéraux.
    Pareil pour l’eau de la dilution. Même si celle-ci est ultra pure, elle vient bien à la base d’une rivière, où l’on trouve des traces de poisson, de métaux, minéraux, plantes, qui ont été « agités » avant de se retrouver dans cette eau. En gros, un verre d’eau=un traitement homéopathique universel.

  30. OSS117 says:

    Les controverses en ce qui concerne l’homéopathie sont ridicules.

    L’argument qui consiste à dire que rien ne prouve l’efficacité de telle ou telle pratique me fait bien rire.

    Les « pseudoscientifiques » qui disent que « puisque l’on n’a pas prouvé qu’une technique fonctionne alors cela signifie qu’elle ne fonctionne pas » sont des ânes.

    Imaginez un peu le scénario suivant :

    Il y a 500 ans, un homme trouve une lampe à pile. Il est très surpris, car, visiblement, cet objet ne produit pas de feu… ça produit de la lumière comme une torche, mais contrairement à une torche, l’objet ne produit pas de feu.

    L’homme se sert pendant la nuit pour s’éclairer… et au petit matin, la lampe n’éclaire plus, car les piles sont vides, évidemment (mais ça, notre homme ne pouvait pas le prévoir).

    Notre homme va raconter ce qu’il a vu. Là on va lui dire :

    « Il n’a jamais été prouvé que l’on peut créer de la lumière sans feu. Donc ce que tu racontes est forcément faux. Tu es un menteur »

    Malgré ça, il y a encore des gens pour dire que :

    Puisque l’on n’est pas capable d’expliquer le mode opératoire de l’homéopathie, alors cela signifie que cette pratique relève du charlatanisme.

    • JC says:

      lol

      Franchement, preuve ou pas, l’homéopathie et son effet placebo c’est quand même une révolution. Ça fait tellement parler les anti homeo que l’effet placebo ne fonctionne pas sur eux … et donc ils se rabattent sur les bons vieux médicaments qui, scientifiquement, ont montré de tels effets indésirables qu’ils ont été sortis des prescriptions !!!

      Personnellement je suis comme Adeline, l’effet placebo ça marche sur un adulte, un enfant … mais un bébé, comme s’il savait ce qu’était l’homeo …

      Quand ça marche, ça marche … pas sur tous on dirait, mais inutile de prétendre que cela ne fonctionne pas !!!

      PS : set si on parlait des magnétiseurs et autres « professions » du même genre ?

  31. Gloskiewicz says:

    Je suis surprise par tant de réactions négatives concernant l’homéopathie. Ne pas mélanger le problème de certain laboratoire comme Boiron ?
    Personnellement je suis atteinte de polyarthrite et depuis 14 ans j’ai un traitement chimique, toujours pas de résultat…..
    Heureusement qu’il y a l’homéopathie pour me soulager des effets secondaires de ce traitement, entre autre.
    A savoir que l’homéopathie est efficace dans certains domaines surtout quand on a un médecin compétent en face de vous et qui sait vous écouter…..
    Je soigne aussi mon chat par homéopathie et ça marche !!!!!!

  32. Micky says:

    @OSS117: la question n’est pas qu’on est pas capable d’expliquer le mode opératoire, mais plutôt que l’on est pas capable de prouver que son efficacité et supérieur au placebo! Voici toute le nuance que malheureusement peut de personne arrive à comprendre!

    Et sinon pour le scénario, la encore c’est pas très bien ficelé: pour être cohérent avec l’homéopathie, il faudrait que des gens utilisent cette lampe tous les jours, sans pile, et qu’ils prétendent mieux voir la nuit que dans le noir.. Ah le pouvoir de l’esprit et de l’auto suggestion !

    • JC says:

      ‘Voici toute le nuance que malheureusement peut de personne arrive à comprendre!’

      Ce qui est malheureux c’est de voir qu’il existe encore aujourd’hui des gens pour certifier « CELA NE MARCHE PAS » alors que les exemples sont nombreux pour « prouver » le contraire !

      Et si l’effet n’est que placebo … est bien soit !!! Au moins ça « soigne » !!!

      • OLIVIER says:

        Non hélas ça ne soigne pas, ça masque la douleur.
        Et c est bien le problème. Le risque est de penser que tout va mieux alors que ça empire.

  33. Joseph says:

    Sans entrer dans une discussion de fond, je voudrais rectifier un point technique, l’oscillococcinum est à la dilution 200K (Dilution de Korsakov) et non 200CH. Les dilutions de Korsakov sont réputées laisser subsister des gouttes des dilutions précédentes à telles points que *certains* auteurs les considèrent approximativement équivalentes à des dilutions moins poussées de Hahnemann (cf http://www.ratoupedia.org/wiki/Homéopathie qui donne 7CH).

  34. Nicolas says:

    « aller prendre Mercurius ou Staphysagria en 200k ou même en 30 ch, qu’on rigole deux minutes et on verra si il y a un effet placebo. »

    Bonjour,

    Mes parents me filais ça, ça ne ma jamais rien fait…ni chaud, ni froid.
    Pourtant, j’ai des remèdes de grands mères aux quels je ne croit plus…mais j’y es crue étant gamin.
    Et vous savez quoi… ils marchent tjr sur moi…

    Il serait présomptueux et egoiste de ma pare de dire que çà marche sans effet placebo et que vous êtes tous des ignorant de ne pas le savoir…et ceux sur l’hôtel de MON experience A MOI que tout le monde doit suivre…
    Car ça marche, mais dans ma tète.

    Ceci dit, je suis pour l’homéopathie, si ça soulage et si ça aide à soigner.
    Subjectivement ou pas, alors ça doit être proposer aux gens.
    Je suis pour la vente, mais pas pour le mensonge.

    Ps : mon père ne tombe presque jamais malade et ne prend pas d’homéopathie.

    Ceci-dit dit Mr Pourquoi, la science n’est pas parfaite et fait des erreurs, l’épistémologie nous montre bien que la quête d’une verité absolut est réelement douteuse, même en science, et que celle-ci à bien une histoire mouvementé qu’on peux aisément critiqué.
    D’ailleurs épistémologiste et la philosophie des sciences s’y intéresse.
    Et pas pour vendre du beurre.
    Il est absolument certain par exemple que la science découvrira des choses insoupçonné…et qu’elle ne découvrira pas toute les réalités de se monde.
    Faisons attention de ne pas tomber dans le positivisme ou le scientisme.

    Même si le positivisme fut lui aussi, d’une aide précieuse pour la science. Indéniablement. Et heureusement.

    Ceci-dit utiliser ses arguments pour défendre l’homéopathie dans l’état actuel de nos connaissances serait un sophisme portant le nom de l’appel à l’ignorance.
    Se que David n’hésite pas à nous postillonner dessus.

    Pour finir, et pour divers raison, la théorie de la mémoire de l’eau est bourré d’illogismes.

    Nicolas

    • OLIVIER says:

      Vos « remèdes de grand mère » ont toutes les chances de contenir des principes actifs. L herboristerie est un prototype de pharmacie « vraie ».

      70% des molécules des médicaments viennent des plantes.
      On en a extrait ou resynthétisé le principe actif pour le rendre plus efficace,
      et souvent en soustraire d autres molécules toxiques.

  35. Nicolas B says:

    J’ai découvert l’homéo il y a 20 ans et je me suis forgé ma propre opinion sur base des résultats que j’ai obtenu…et peu importe le nombre d’articles anti-homéo, cela ne me déstabilise pas. En outre, dans ma famille, une parente a été traitée par la médecine traditionnelle avec des cocktails de toutes sortes pendant 20 ans et ce, chaque année, pour venir à bout d’allergies diverses…jusqu’à ce qu’elle veuille bien essayer l’homéopathie…le résultat a été plus que positif ! Un jour, nous serons capable de dire pourquoi et comment ça marche.

  36. VIE says:

    Les anti HOMÉOPATHIE … grandissez soyez curieux
    Ignorant … bête et méchant.
    L’homéopathie est et restera la médecine pour tous, bon sens, logique, lorsque cette science est comprise.
    Et qui soigne (trouver l’homéopathe digne de ce nom) sans effet dévastateur,
    L’effet placebo n’a rien à voir … Je vous apprends alors que les bébés, enfants et animaux sont soignés et guérissent suite à traitement avec cette médecine.
    Vous le savez et refusez de l’admettre ? Tout le monde le sait !
    Vous y viendrez.

    • Alex says:

      Cher Vie, cher lecteur égaré dans cette section commentaires

      Tout d’abord, je tiens à m’excuser pour le ton décalé de ce message. Je l’écris pour me faire rire, les gars 🙂 . Je tiens aussi à remercier tous les « pro » et « anti » homéopathie qui arrivent avec des arguments, voire un témoignage… Et tous les gros trolls qui nous font marrer.

      « Tout le monde le sait » ? Quel argument imparable. Tout le monde sait bien que les femmes conduisent très mal, beaucoup plus mal que les hommes, par exemple.

      Et tant pis pour les études statistiques en accidentologie qui oseraient nous prétendre le contraire. De toute façon, ce qui compte, ce n’est pas des chiffres portant sur des dixaines de milliers d’accidents et des calculs incompréhensibles faits par des professionnels vendus aux lobbies féministes.

      De la même façon, tout le monde sait que si je vais dans l’hémisphère sud, l’eau dans mon lavabo tourne à l’envers

      De la même façon (le témoignage), il est facile de montrer que la Terre est plate et que le Soleil tourne autour : sortez et regardez ce que vous avez sous les yeux ! C’est évident ! (En fait on peut dire tout à fait « scientifiquement » que le Soleil tourne autour de la Terre, à condition de prendre un référentiel géocentrique;) ).

      Je tiens d’ailleurs à vous ouvrir les yeux à tous sur une médecine révolutionnaire. A titre gracieux (je ne fais pas le commerce de mes services ou de ceux des autres). J’ai il y a quelques années été régulièrement sujet à des maux de tête. J’ai remarqué expérimentalement que certains soins prodigués par une personne du sexe opposé faisaient disparaître instantanément ces maux de têtes Pratique que je ne citerais pas mais dont vous pouvez trouver l’homonyme dans tous les bons bureaux tabac. Sur une trentaine de test pratiqués avec une même partenaire, nous avons obtenus 100% de résultats positifs (robustesse statistique à toute épreuve pour un doctorant « café du commerce »). Donc, conclusion logique : célibataires de France, exigez que cette technique soit reconnue et que la prostitution soit enfin remboursée par la sécurité sociale !!! Et que le gouvernement fasse la enfin la promotion de cette technique révolutionnaire et qui, si on y met tous un peu du nôtre, pourra devenir gratuite et accessible à tous en tout lieu (bureau, embouteillages, métro, boulangerie, taxi, université, maison de retraite, piscine, concert, …….), et qui contribuait au rayonnement culturel de la France à l’étranger. Et qu’on débloque les fonds pour lancer une grande expérience scientifiques incluant quelques millier de cobayes (dont moi évidemment) pour enfin prouver l’efficacité de cette méthode que j’ai fait breveter. « Chérie, j’ai la migraine ». Les fondement du pays en seraient boule-versés. Et moi, au pinacle de ma gloire, appelé aux parties zénithales de la postérité des grands Français, aux côtés de mon cher Félix Faure. (Ok, je sors).

      (Pour ceux qui ne comprennent pas le second degré, avant de commenter rageusement en CAPSLOCK : non, je ne fait pas l’apologie du trafic d’être humain… Je me contente de faire par d’une expérience et vous invite simplement à la reproduire entre adultes consentants pour vous faire un avis… Et à la reproduire de nombreuses fois pour un avis plus solide 😉 De toute façon si ça marche pas contre la migraine, ça marche contre la déprime… ).

      On s’en fout des éventuels consensus scientifiques établis par des soit disant « scientifiques » mal coiffés, soit tous totalement incompétents, soit tous vendus à la conspiration des Chinois du Mossad Islamique ! Ce qui compte, ce qui est vraiment une preuve, c’est le témoignage IRREFUTABLE (-> Voir notion de réfutabilité en méthode scientifique) d’un obscur glandu sur internet, tellement libre d’esprit qu’il méprise souverainement les normes dictatoriales de la grammaire ou de l’aurtograph, ou l’avis d’une quelconque célébritouille qui s’enrichit en montrant ses attributs mammaires ou fessier à l’écran.

      C’est décidé, si un jour j’ai un cancer du bras droit, je ne demanderai pas son avis à un oncologue. Non, je me ferais conseiller par Paris Hilton.

    • OLIVIER says:

      Vous pensez que le bébé ou l animal est insensible au plaisir du sucre, et
      de l attention qu on lui porte ? Ceci fait partie intégrante du placebo.

      et encore une fois, précisez ce que vous « soignez » avec ça .

  37. joe says:

    Pour les sceptiques de l homeopathie je vous invite de faire, cette experiance , prenez n importe quel medicament homeopathique en dose mini tub
    15 ch sous la langue tu veras concretement si cela marche ou non je te, conseille prendre par exemple kali bichromicum en dose 15 ch .

    L allopathie basée sur la biochimie ( les molecules), l homeopathie basée sur la biophysique

  38. Mr Pourquoi says:

    Bonjour,
    je suis l’auteur de ce méchant billet des méchants scientifiques bornés et obtus contre les gentils homéopathes et pauvres patients maltraités par la médecine occidentale. Je tiens juste à exprimer ici que les commentaires pro-homéopathie ici sont la bienvenue pour peu qu’ils soient ARGUMENTÉS, et respectueux des points de vue. Qu’ils soient sans aucun fondements scientifiques autres que « la bonne foi », que « chez moi et mon chat ça marche alors forcément ça marche » est parfois difficile à supporter, mais vous remarquerez que je n’en censure aucun. Je ne cherche pas totalement à convaincre, ce serait difficile. Mais acceptez, chers lecteurs partisans de l’homéopathie de vous poser des questions sur ces remèdes, dont l’inefficacité est systématiquement par toutes les études, y compris celles financées par Boiron, Lehning et compagnie… Bisous à toutes et tous

  39. Rém's says:

    Après avoir parcouru l’intégralité des commentaires (ouf!) provoqué par cet intéressant article, je suis assez stupéfait de constater que presque, sinon aucun, n’est relatif au contenu de l’article. L’auteur nous décrit la façon dont un grand laboratoire dicte arbitrairement et apparemment sans concertation avec les médecins prescripteurs la forme des spécialités qu’ils prescrivent. Ce laboratoire va même, selon l’auteur, jusqu’à « inventer » un angle d’approche de la spécialisation, dans un but lucratif, au détriment des pratiques souhaitées par le plus grand nombre de ces médecins spécialisés. La problématique soulevée me semble plutôt être de savoir qui doit orienter les politiques de santé, le médecin, l’autorité politique ou bien le fabricant de pansements?

    Ces dérives, ici constatées à propos de spécialités dites « de confort », censées traiter des maux qui peuvent guérir tout seuls (mon médecin traitant est homéopathe, elle est critique quand à la vaccination mais tout à fait favorable à son application, en vertu de la logique du bénéfice/risque et quand il faut prescrire de l’allopathie, elle n’hésite pas une seconde) , il me semble que nous pouvons malheureusement aussi les constater dans la production des médicaments destinées à la partie pauvre de l’humanité, celle qui n’a pas les moyens de se payer ces petits tubes et qui dépend du bon vouloir de quelques grands conseils d’administration et gouvernements pour voir traiter les épidémies dont elle souffre. Pour une « pandémie » montée en épingle, combien d’épidémie de choléra prolifèrent dans les camps de réfugiés du monde entier? Trouve t-on beaucoup d’urgentistes et de médecins de guerre dans les équipes des grands laboratoires? (Un peu hors sujet, moi aussi? C’est pour plomber l’ambiance! )

    Ce sont quelques unes des réflexions personnelles que cet article à provoqué chez moi et je suis étonné de voir que l’immense majorité des lecteurs se perd en débats stériles autours de l’efficacité de l’homéopathie, qui n’est pas véritablement le sujet, de mon point de vue. Je suis surpris que le fait qu’un laboratoire veuille dicter leur pratiques à des médecins (même aussi « folkloriques » que les homéopathes, sans méchanceté aucune) ne fasse bondir personne, comme si le fait était si bien intériorisé, (grâce au cliché du visiteur pharmaceutique avec ses « petits cadeaux »?), qu’il en devient anecdotique et secondaire.

  40. Le Gal says:

    Alors pourquoi vend-t-on de l homéopathie dans les pharmacies ? voilà une bonne trentaine d’années que j »utilise de l »homéopathie et que j’en suis satisfaite , je suis consciente que pour des grosses maladies ça ne suffirait pas mais justement aiderait pour des effets secondaires dus à de gros traitements ,quand à moi j’en ai pris et en prends toujours pour les effets néfastes de la pré-ménopause et ménopause et encore une fois cela me convient parfaitement et je regrette de ne plus pouvoir me procurer de Poconéol n° 50 qui complétait mon traitement

    • Mick says:

      L’homéopathie devrait être comme la religion: une conviction, une foi que l’on garde en nous mais que l’on étale pas sur la voie publique.
      Inutile de nous faire partager ton expérience « Le Gal », cela reste une expérience personnelle et en aucun cas une preuve.
      Certain trouve du réconfort en priant Dieu tout les matins, ou plusieurs fois par jour…

      Tout cela est personnel, gardez cela pour vous, et parlons de choses concrète un peu, car sinon, le schmilblick n’avancera jamais d’un cheveux!

    • laumi says:

      ya aussi des gens qui ont avalé des tubes entiers de granules avec l’arsenic pour se suicider…ils sont toujours en vie sans effet !

      changer de granule, donner leur de l’arnica pour dormir ! effet = garanti ..désolé !

    • laumi says:

      parce que mes amis pharmaciens me disent que çà ne marche pas mais vaut mieux refiler un morceau de sucre à des personnes qui pensent qu’elles doivent « se soigner » pour des trucs bénins et que de leur refiler des médicaments qui ont des effets secondaires si pas appropriés…

      ah oui, c’est remboursé (un peu) par la sécu, çà rapporte un peu (beaucoup) aussi….

  41. Lisa Pájaro says:

    Moi je commande en Espagne. Boiron tu peux ……..!!!!!

  42. MaM says:

    étant donné la longue liste de commentaire j’ai hésité à en laisser un de plus … mais quelques recherches que j’avais effectué il y a une dizaine d’année « complète » bien le sujet.
    tout d’abord, bien sur que l’homéopathie ça marche, ça marche trés bien et à pas trop cher… et ça marche même sur les animaux !
    mais le placebo ça marche aussi ! et comme celà a été dit, ses effets peuvent être décuplés avec les conditions de prise en charge. Je voudrais éviter de dire une ânerie mais de mémoire c’est 80% des maux de tête, 50% des migraines … oui oui, c’est de cette ordre de grandeur. il y a même des corps humain qui ont produits des molécules antirejet (pour les greffes) à partir d’un placebo. Ce n’est pas pour rien que l’on test tous les médicaments « contre » (versus) placebo, pour connaitre ça réelle efficacité. et c’est là que le bas blesse, même en autorisant à l’homéopathe toute une gamme granule, à des dosages différents et en ayant la possibilité de modifier le traitement pendant l’essaie clinique… l’homéopathie se révèle être aussi efficace que le placebo (ou la placebo aussi efficace que l’homéopathie).
    Mais on est d’accord, l’animal lui il sait pas, faut pas exagéré !… ben si en fait. c’était le point qui m’interroger le plus. comment celà pouvait il marchait chez les animaux si chez l’homme, les études sérieuses montrent une efficacité identique à un placebo? en cherchant des études sur l’effet placebo je suis tombé sur un test trés intéressant concernant deux groupes de dentiste. l’un injecter soit un anesthésiant, soit un placebo. l’autre, soit un produit qui augmenterait la douleur, soit un placebo. le dentiste sait dans quel groupe il est (mais il ne sait pas si c’est le placebo ou le produit), et les patients ne savent pas du tout dans quel groupe ils sont. devinez le résultat… en comparant placebo contre placebo , ceux dont le dentiste risquait de provoquer plus de douleurs ont eut plus mal…. et n’allait pas me dire que l’animal n’est pas capable de ressentir votre « soulagement » de le soigner et de savoir qu’il va aller mieux.

    avant que l’on me tombe dessus, je rappel que oui ça marche et vu son efficacité et le peu d’effet secondaire qui se produisent, c’est un très bon produit pas chère (moins chère il serait peut être moins efficace, et son utilisation réduit la consommation de produit plus nocif et plus chère … donc il fait tout de même faire des économies à mon avis). Il serait très dommage de s’en priver.
    La morale, c’est surtout les impressionnantes capacités du cerveau à guérir comme à tuer….

    • Micky says:

      Un commentaire d’une clairvoyance et d’une clarté exemplaire.
      Tu as tout résumé, c’est magnifique!

  43. Micky says:

    A tous, prenez le temps de regarder une des vidéos les plus complètes au sujet de l’homéopathie sortie il y a peu de jour, tout y est excellemment bien résumé:

  44. sebou says:

    Mangez bien et vous irez bien.
    Je suis malade au pire une fois par an, je vais voir le docteur, il me file un arrêt et une ordonnance, je me repose, n’achète pas les médicaments, j’avale du citron, des oignons etc… et ça se passe très bien.
    Le rhume, avec des médicaments ça dure 7 jours et sans médicaments, ça dure 7 jours…je pense que pour pas mal de maladies bénignes c’est le même constat.
    Pour moi l’homéopathie, c’est juste un truc marrant à avaler dans un petit tube rigolo à faire tourner pour compter les petites bibilles de susucre.

  45. Allez un petit commentaire de plus même s’il y en a déjà beaucoup sous cet article !
    Je voudrais dire que le monde l’homéopathie n’a à ce jour malheureusement pas les moyens financiers, contrairement aux laboratoires purement allopathiques, de faire autant de recherches qui pourraient prouver l’efficacité scientifique des remèdes. Une bonne chose pour les laboratoires pharma conventionnels qui ont alors tout de suite moins de concurrence car les utilisateurs sont dubitatif de par le manque de « preuves scientifiques ». Ça les arrange bien n’est-ce pas ?

    En attendant c’est surprenant de voir que des personnes du personnels de gros labo dont je ne citerai pas le nom se fournissent pour leur consommation personelle dans les laboratoires homéopathiques…surprenant non ?
    Au même titre que les médecins qui prônent certains vaccins ne se vaccinent pas eux même… Surprenant encore une fois.

    Si l’homéopathie connaît ses limites ( on ne soignera pas un cancer avec des granules ) dire qu’elle est inefficace est un mensonge car si au vu du prix des consultations des homéopathes et de certains remèdes si ces derniers n’avaient strictement aucun effet positif il n’y aura pas toujours un peu plus de personnes qui en consomment !
    J’ai beaucoup ris en lisant que les animaux étaient soit disant conscients de recevoir un traitement, surtout lorsque la voix d’administration est de faire dissoudre des granules dans l’eau de l’animal qui ne sait strictement rien….c’est impressionnant les conneries qu’on peut lire parfois…

    Avant de dire ça ne fonctionne pas, essayez, changez de marque pour comparer, allez voir un homéopathe compétent et là vous pourrez dire que votre corps n’est pas réceptif à l’homéopathie mais ne vous permettez pas de faire des généralités !

    Et pour exemple, j’ai une très bonne amie dont la maman avait fait une dérogation pour ne pas vacciner ses enfants, elle les a toujours soigné à l’homéopathie, et ils sont en pleine forme, jamais malade, jamais de soucis grave.

    A bon entendeur salut !

    • Mishima says:

      Chere lips

      L’exemple de refus de vaccination: magnifique exemple…a ne pas suivre.
      J’ai une fille de 13 ans, je vais la faire vacciner contre le cancer du col de l’utérus

      Je le fait pour ne pas risquer d’avoir à lui dire quand elle aura 40 ans: « je suis désolé pour ton cancer du col de l’utérus, j’ai préféré que tu ne sois pas vaccinée par conviction personnelle basée sur des rumeurs non fondées. »

      Quand a l’homéopathie, ca marche pour 2% des gens ( stats de l’effet placebo) donc ca marche.

      • GLLOQ Billy says:

        Très franchement si je dois prévoir être malade 3 semaines avant je tenterai l’homéopathie après la phyto.
        Par contre j’ai donné des granules à ma petite fille qui prenait trop de Motilium l’effet placebo a été bénéfique car ce n’était que dans sa tête. Une cuillère de sirop de canne aurait fait le même effet sauf qu’elle ne vient pas de la pharmacie. Et le coût, et la sécu, et boiron…
        Non ! Il faut discerner l’origine en essayant mais je n’en crois pas un mot.

    • laumi says:

      parce que je paye c’est efficace ?

      les miens sont malades comme les autres et leur mère les soigne à l’homéopathie….enfin elle essaye parce qu’après il faut se résoudre à aller voir un (vrai) médecin…d’ailleurs, elles se tournent vers les huiles essentielles maintenant…

      parce que votre animal est dénoué d’affection et tout autre comportement pour qu’ils ne ressentent strictement rien ? c’est vrai que si c’est pour soigner un rhume du chien qui passe dans 99 % des cas…

      « si çà ne marche ton corps n’est pas réceptif… » tiens ça ressemble à l’effet placebo..où est passé la dimension quantique, supra scientifique des adeptes ?

  46. Syns says:

    Boiron n’est pas vraiment un petit atelier artisanal. Si cette boîte n’est pas capable d’investir dans de la recherche, comment font des boîtes 10 fois plus petites qui innovent et publient ?
    http://www.boironfinance.fr/Espace-Actionnaires-et-Investisseurs/Informations-Groupe/Chiffres-Cles
    De toute façon, pourquoi mettraient ils de l’argent dans des études puisqu’ils n’ont pas à charge de prouver l’efficacité de leurs produits, seulement d’entretenir la croyance par la publicité ?
    Si Boiron n’investit pas dans la recherche, en revanche, d’autres ont testé l’homéopathie avec toujours le même résultat : pas mieux qu’un placebo…
    Des personnels de labo qui utilisent de l’homéopathie, des médecins qui ne se vaccinent pas, toujours anonymes, comme c’est commode !
    Même si ils existent, cela n’a aucune valeur d’étude d’efficacité.
    La question avec les animaux, n’est pas vraiment l’effet placebo qu’ils pourraient ressentir mais celui du soigneur, on parlera plutôt de biais de confirmation. C’est pour éliminer ce biais que les études cliniques sont faites en DOUBLE AVEUGLE, avec groupe témoin et groupe placebo, c’est à dire que celui qui teste ne sait pas ce qui a été donné aux sujets qu’il teste. Bien sûr, l’homéopathie ne produit jamais de tels tests, vu qu’elle n’est pas tenue aux mêmes standards que la science médicale.
    [Mode satire on]
    Avant de dire que la prière ne marche pas, essayez, changez de religion, allez voir un prêtre compétent…
    [Mode satire off]
    Les enfants de votre amie sont épargnés par la rougeole, les oreillons, la polio, etc, grâce à l’immunité de groupe procuré par la population vaccinée.
    Si je connais un fumeur qui a vécu centenaire, cela prouve-t-il que les effets du tabac sur la santé sont un grand mensonge, ou que dans son cas particulier le tabac l’a protégé ? Dire « mes enfants ne sont pas malades donc les vaccinations sont inutiles », c’est comme de dire « mes enfants ne sont jamais passés à travers le pare-brise, donc les ceintures de sécurité sont inutiles. »

  47. GLLOQ Billy says:

    Pour réduire Lexomil (bromazépam 6 mg) un médecin remplaçant m’a proposé Gelsemium 5 ch 3 fois par jour sous prétexte que les « benzos » amènent Alzeimer…
    Résultat au niveau de l’anxiété de la journée qui n’est que ponctuelle: Néant ( je prenais 1/2 Lexomil à la demande et ça allait bien)
    J’ai tenté de prendre plus de granules car j’en ai 4 tubes, résultat nul.
    Mon cas est peut-être isolé mais l’anxiété perdure voire devient persistante.
    Au départ il fallait réduire Lexomil d’ 1/4 soit prendre 3/4 le soir.
    Vu le résultat de la journée c’est NON !
    Je reverrai mon médecin traitant.

  48. yves Delaunay says:

    Je suis homéopathe, 40 ans de pratique
    Je vous dis seulement ceci = quand vous serez souffrant, allez voir un homéopathe, essayez sa médication (dont tout le monde s’accorde à reconnaitre qu’elle nest pas iatrogène), vous pourrez ensuite discourir en connaissance de cause !!!
    Tout simplement

    • Mr Pourquoi says:

      Quelle est l’autorité suprême qui vous donne La Vérité ? Parce que vous êtes homéopathe, médecin, je dois vous faire plus confiance qu’à nombres d’articles argumentés ? Arrêtez un peu. Et « tout le monde s’accorde à reconnaître »… Ben non. Même si le terme « iatrogène » est mal utilisé dans ce sens.

    • GLLOQ Billy says:

      Très sincèrement si je suis souffrant c’est bien un homéopathe que j’éviterai de consulter. Vous êtes en droit de croire en ce que vous faites moi pas. En préventif donc sur le long terme je ne peux rien dire (je ne parle que des granules car certaines pommades sont bonnes). C’est mon constat, sur moi. Pour un effet radical et rapide voire en libération prolongée (mal de dos) ou seulement mal de tête accidentel donc non récurrent, je persévérerai avec par exemple « ibuprofène » un-demi verre d’eau et un peu de solide pour préserver l’estomac. Si l’homéopathie n’a pas à priori d’effets secondaires je doute fort de l’efficacité sous 20 minutes. Voila Docteur mon point de vue me concernant.

    • laumi says:

      et bien on a essayé plusieurs….on finit toujours par aller voir un médecin tradi parce que çà empire…pas eu de chance sur ces coups ?

  49. tiens, je vais signer Mme Comment... says:

    Cet article brasse beaucoup d’air. Il est très visiblement rédigé par quelqu’un qui n’est pas très au courant. Et pour votre information, il y a des médecins homéopathes dans les commissions de l’ANSM.
    C’est un peu lassant…

    • Mr Pourquoi says:

      Et c’est consternant. Merci Mme Comment. Je ne suis pas au courant, mais dans ces 139 commentaires, je n’ai eu aucun argument scientifique de la part des pro-homéopathie. Oui, je suis lassé

      • tiens, je vais signer Mme Comment... says:

        Allez sur PUBMED, vous aurez les arguments scientifiques que vous évoquez

        • Mr Pourquoi says:

          faites le vous. Pour y être déjà allé, je n’y vois que des arguments contre l’efficacité de l’homéopathie.

          • laumi says:

            sur pubmed

            rien trouve à part çà

            Especially in the United States, homeopathy has not become integrated into mainstream medical practice; this is partly because of the historical paucity of quality …

            https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11795090

            il faut traduire çà aussi : This finding is compatible with the notion that the clinical effects of homoeopathy are placebo effects.

  50. BA says:

    Finalement, Mr Pourquoi, avez-vous pris plusieurs jours de suite le Mercurius Solubilis 200K? Y étiez-vous sensible?
    Avez-vous sans parti pris écouté des dizaines de personnes expérimentées en homéopathie?
    Avez-vous entretemps lu l´oeuvre de base de l´homéopathie  » l´Organon de l´Art de Guérir » du Dr Samuel Hahnemann? L´avez-vous comprise? Pas à pas ce grand scientifique y explique ses observations. Il était chimiste et médecin et dégoûté de nuire à ses patients, il a d´abord arrêté la pratique de la médecine: quelle intégrité! Avez-vous trouvé dans ce livre des raisons pertinentes de refuser en bloc l´homéopathie?
    Avez-vous lu les dossiers médicaux de nombreux médecins homéopathes, praticiens qui se suivent depuis 200 ans?
    Avez-vous songé que les milliers de médecins qui pratiquent sérieusement cet Art de guérir (j´ose choisir ces mots, oui) ont été tout d´abord formés dans les mêmes universités que leurs confrères?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *