Le citron plus fort que les chimiothérapies : Arrêtez le délire !!

Un court article pour dénoncer une campagne « virale » sur des absurdités médicales. Le citron serait 10000 fois plus puissant que n’importe quelle chimiothérapie, épargnant de plus les cellules saines. Le produit miracle, caché depuis des dizaines d’années pour le bien des lobbies pharmaceutiques, et pour notre malheur. Tapez « citron », « chimiothérapie »  et « 10000 » dans Google, et vous aurez un petit aperçu de la façon dont cette terrible et dangereuse fausse information circule actuellement sur le web francophone et anglophone. On pourrait se fatiguer pendant des heures pour expliquer qu’heureusement que le citron n’est pas aussi efficace, car un bon anti-cancer = un bon poison. On pourrait parler de toutes ces personnes décédées de cancers, alors qu’elles prenaient leur limonade quotidienne…

Juste une remarque : le Health Sciences Institute de Baltimore dont l’adresse est citée n’est rien d’autre qu’un site internet relayant toutes les rumeurs de complots médicaux destinés à nous cacher toutes les grandes vérités, au profit des gouvernements et des entreprises pharmaceutiques.

Je me souviens juste d’une petite histoire : deux frères grecs s’étant entre-tués à cause d’une rumeur sur les prétendues propriétés miraculeuses des feuilles d’olivier pour soigner leur troisième frère, cancéreux.

Ne cautionnons, n’acceptons jamais ces contre-vérités dangereuses.

 

Update 1 (20/12/2011) : L’adriamycine (nom commercial de la doxorubicine)  est citée a titre de comparaison, et est censée être 10000 fois poins efficace. COOl, 1 citron de 80 g permet d’effectuer 160 mois de chimiothérapie, aux doses les plus fortes !! C’est la sécu qui va être contente ! 1 citron, et plus de cancer du sein ! D’ailleurs, plus besoin de faire de mammographie : chaque année, au lieu de cela, on prend un citron, avec la peau, et c’est réglé !

About Mr Pourquoi

Ce blog est né il y a quelques années du désir de parler des sciences, de toutes les sciences, depuis les plus insignifiants phénomènes qu’on peut rencontrer dans la vie courante, jusqu’aux sujets de recherche les plus pointus, particulièrement en chimie, et pharmaceutique. Je suis agrégé de chimie, docteur en chimie organique, et actuellement prof en lycée en France, et aussi, (et surtout ! ) un père heureux d’une famille (très) nombreuse.
This entry was posted in Non classé, santé and tagged , , . Bookmark the permalink.

11 Responses to Le citron plus fort que les chimiothérapies : Arrêtez le délire !!

  1. Patrick R says:

    Bonjour,
    Ne passons pas non plus à côté d’un regard sur les forces naturelles pour compenser voire détruire d’autres forces naturelles. Le pouvoir de guérison ne saurait être l’apanage de la chimie (petite part du naturel)….
    La médecine classique occidentale pose bien les choses dans un cadre bien fixé scientifiquement, mais ce qui est en dehors du cadre ne doit pas être négligé… et là, elle à fort à faire pour élargir son point de vue !
    Cordialement.

    • Mr Pourquoi says:

      Bonjour,

      Il ne s’agit même pas ici de négliger des savoirs non issus de la médecine occidentale. Maintenant il faut que vous précisiez ce que vous appelez « forces naturelles », ainsi que ce qui sort du cadre scientifique qui n’est pas à négliger. Mais il se peut que nous ayons du mal à nous mettre d’accord : l’évaluation scientifique pour moi, doit être à la base de tout protocole de soin.

  2. Patrick says:

    Bonjour,
    Forces naturelles : ce qui maintient l’organisme en vie.
    Ce qui fait qu’un citron est un citron ne réside (à mon sens) pas dans le carbone, hydrogène oxygène … etc. (où les molécules qui les lient) qui nous en montre les parties.

    Le cadre de l’étude scientifique académique se limite aux frontières du minéral. J’essaie de regarder le minéral depuis l’autre côté alors que la science regarde l’autre côté (vivant) depuis le minéral.

    Ceci dit on devrait normalement s’entendre sur le fait que l’évaluation scientifique doit rester à la base d’un protocole de soin : tout dépend (pour moi) de quel côté du cadre on se place pour diagnostiquer d’une part et pour aider à guérir d’autre part (pas seulement soigner)…
    Je ne suis pas de ceux qui disent que la feuille d’olivier n’y est pour etc… mais pas de ceux n’ont plus qui disent que la feuille d’olivier y est pour etc…..
    Au revoir….

    • Helran says:

       » l’évaluation scientifique pour moi, doit être à la base de tout protocole de soin. » MERCI pour ton article et cette phrase! Bon, si tu te lances dans un article à chaque fois qu’un gusse balance un tel connerie, tu vas vite le remplir ce blog xD

      • Mr Pourquoi says:

        La raison de ce billet, c’est que cette rumeur débile a été reprise par des dizaines de blogs et sites… Heureusement que la plupart des « gusses » qui lancent ces conn*** ne sont pas aussi lus !

  3. Tellez says:

    le citron est un antidépresseur bénéfique contre la tension artérielle, ce qui m’importe par ses effets sur le plan interne, ( disponibilité de soi par rapport à soi), et relationnel.

    • Mr Pourquoi says:

      Antidépresseur ? Anti-hypertenseur ?? Je n’en ai jamais entendu parlé. Maintenant, il est objectivement, et définitivement évident que si cela vous fait autant de bien, surtout n’arrêtez pas (et ne voyez aucune ironie à cette phrase qui est sincère)

      • Carra says:

        Je suis absolument d’accord avec Mr. Pourquoi : si des personnes sont convaincues que le citron peut les aider comme antidépresseur, comme anti-hypertenseur , comme anticancéreux , pourquoi les décourager ? Souvent , ils se méfient des scientifiques et de leurs assertions . L’esprit critique peut être sage sauf lorsque l’on démontre qu’il a tort . Ce que l’on sait , savoir qu’on le sait ; ce que l’on ne sait pas , savoir qu’on ne le sait pas , c’est là tout le savoir . Si votre hypertension , votre dépression disparaissent en consommant du citron , réjouissez-vous et faites des adeptes . Cela ne coûte rien à la communauté !

        • PatrickR says:

          Tout a fait d’accord.
          Il s’agit de s’écouter en premier chef, et si le citron aide alors, à tort ou à raison (mais qui décide avec une impartialité totale ?…), vive le citron !

  4. Carra says:

    Suite du commentaire concernant le Citron : en cas de cancer , même si vous ne croyez pas à la Science dans ce domaine , il me semble , humblement , qu’il vaut mieux ne pas abandonner le traitement médical prescrit , même si vous avez des doutes , et , cela , en consommant des citrons auxquels vous avez le plus confiance . Je le répète : ceci est un humble avis .

  5. Pingback: La science est politique. La médiatiser est un acte militant. | Pourquoi le ciel est bleu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *